Elia Rose, la licorne multicolore de l’OM.

0

Voici quelques jours, nous vous avons proposé un compte-rendu du passage remarqué et remarquable d’Hyphen Hyphen dans la nouvelle salle OM de Seraing (retrouvez cet article ici).

Elia Rose a assuré le show.

Et bien aujourd’hui, nous postons quelques clichés de l’artiste qui a assuré la première partie de la bande à Santa, à savoir Elia Rose.

Un sourire communicatif.

De son vrai nom Elia Fragione (née en 1986 à Tournai), Elia Rose est une autrice, compositrice et interprète belge qui explose artistiquement en cette seconde partie d’année 2023, en défendant son premier album, « I love it ». Et si 2023 est l’année de son premier album et des prestations qui se sont enchaînées un peu partout aux quatre coins de notre plat pays, la jeune femme gravite dans le monde du spectacle depuis un certain temps déjà puisqu’en 2001 elle était finaliste de l’émission « Pour la gloire » produite par la RTBF. Dix ans plus tard, c’est dans un autre concept de télé crochet, The Voice, qu’Elia captait l’attention, sous la houlette de Natasha St-Pier, son coach. Point commun de ces deux expériences télévisées ? Elia y a repris des titres de Vanessa Paradis.

Cette fois, ce n’est pas pour la TV, pas pour des coaches, et pas avec des titres d’autres artistes qu’Elia a foulé la scène, mais bien pour défendre ses propres compositions.

Aussi énergique que le groupe dont elle assurait la première partie.

Le nom Fragione recèle des intonations latines, vous vous en doutez, et c’est logique puisque le papa d’Elia est originaire d’Italie, mais c’est pourtant dans la langue maternelle de sa maman, l’anglais, que notre étoile montante déclame ses textes avec vigueur et entrain.

Et pour le style, on est dans de la pop électro aux airs faussement rétro. Certains comparent d’ailleurs le clip « Criminal » aux premières heures de la carrière d’une chanteuse anglo-saxonne prénommée Britney… Et oui, cette chanteuse qui fait aussi parler d’elle hors des planches. Nous ne nous permettrons pas de faire un parallèle entre les deux demoiselles sur ce point, mais Elia Rose est capable, elle aussi, de sortir des sentis battus en arpentant la scène avec un masque de licorne à la crinière multicolore sur la tête par exemple.

Une licorne! Et oui, tout est possible avec Elia Rose.
Au pays de Candy… Euh, non, c’est plutôt « Mon petit poney » (1986) version licorne.

Il faut dire que pour chauffer une salle prête à accueillir Hyphen Hyphen, il faut de l’énergie en réserve, et de ce côté-là, Elia en a à revendre. Elle pourrait d’ailleurs aisément postuler pour remplacer le lapin dans la publicité de cette marque de piles qui durent très très longtemps. 

S’il est désormais trop tard pour encore écouter en live la bande à Santa en Belgique en cette fin de millésime 2023, il vous reste deux cartes chances pour Elia Rose. La pétillante demoiselle se produira en effet au centre culturel de Seraing le 15 décembre avant de foncer vers La Louvière où elle ne se produira pas au stade de la RAAL, mais bien au Stock le 18 décembre.

Le centre culturel de Seraing… c’est par là.

Vu que les routes ne semblent pas encore impraticables, vous savez maintenant où passer vos soirées.

Retrouvez les clichés de ce concert et de bien d’autres sur la page Facebook – ReMarck Photos.

ReMarck (84)

Laisser un commentaire