Le Chant est Libre avec la chorale de Forest National

0

Dans l’écrin magique de Forest National, Patrick Fiori a enchanté le public belge lors de son passage tant attendu dans le cadre de sa tournée 2024. Accompagné de son orchestre et de ses musiciens talentueux, il a offert une soirée mémorable, mêlant émotions et énergie communicative.

Dès les premières notes, l’atmosphère s’est électrisée avec l’arrivée sur scène de Patrick Fiori. Tel un maître de cérémonie moderne, il a pris place dans une guérite au centre de la scène, revêtu d’une veste en jeans, annonçant ainsi le début d’un spectacle où le chant est roi. « Le Chant est Libre », titre évocateur à la fois de sa tournée et de son dernier album, a ouvert le bal dans une ambiance vibrante.

Le chant est libre est le douzième album de Patrick Fiori sorti le 9 février 2024 écrit en collaboration chantée ou écrite avec Slimane, Claudio Capéo, Amel Bent, Soprano et Ycare.

L’artiste corse, véritable icône de la chanson française, a revisité ses grands succès, de « Belle » extrait de la mythique comédie musicale « Notre-Dame de Paris » en passant par les années Goldman: « Quatre mots sur un piano » et « Chez nous », et ses nombreux succès: « Que tu reviennes », « Toutes les peines », « Marseille ». «  »Toutes les peines » et « Marseille ». Ces titres intemporels, empreints de nostalgie et de passion, ont transporté le public dans un voyage au cœur de l’émotion.

Mais la soirée réservait également son lot de surprises. L’artiste a partagé la scène avec Ycare pour interpréter  » Animaux Fragiles » et « Les blessures de son Age », offrant ainsi un moment d’intimité et de complicité à ses fans. Cette collaboration, présente également sur son dernier album, témoigne de l’ouverture de Patrick Fiori à de nouvelles influences et à de nouveaux talents.

Accompagné de ses fidèles musiciens, dont Patrick Hampartzoumian à la batterie et aux claviers, et Emmanuel Rodier à la guitare, Patrick Fiori a offert une performance magistrale. Les riffs de guitare, parfois dignes du meilleur du Metal-Rock, ont ajouté une dimension supplémentaire à ses chansons, créant ainsi une atmosphère unique et envoûtante.

Entre les morceaux, l’artiste n’a pas manqué d’interagir avec son public, distillant des anecdotes et des blagues, témoignant de son amour pour la Belgique et son affection pour ses fans. La complicité entre l’artiste et son public était palpable, créant ainsi une véritable communion entre la scène et la salle.

Dans cette soirée mémorable à Forest National, il est essentiel de souligner le rôle essentiel du chauffeur de salle, Frank Castellano, qui a métamorphosé l’atmosphère feutrée de la salle en une véritable cathédrale de choristes. Ce maître de cérémonie, également connu pour ses talents d’humoriste…, a su capter l’attention du public dès son entrée en scène. Il a chauffé la salle avec brio, incitant les spectateurs à participer activement en chantant à l’unisson lors de l’interprétation de « Corsica » aux côtés de Patrick Fiori. Cette interaction unique a créé une ambiance chaleureuse et conviviale, transformant ainsi Forest National en un véritable océan de voix.

Au total, pas moins de 21 chansons étaient prévues au programme, agrémentées de medleys qui se sont transformés en véritables hymnes. Deux heures trente cinq de pur bonheur, où chaque note, chaque mot résonnait avec intensité et émotion.

Patrick Fiori, véritable ambassadeur de la musique francophone, continuera à enchanter les scènes françaises et internationales dans les mois à venir. Et c’est avec impatience que les fans pourront le retrouver, peut-être même au Feel Good, où Confestmag sera présent pour capturer chaque instant magique, grâce à notre photographe et chroniqueur attitré, Marc Robert.

Où encore dans cette même salle Forest National le 1er décembre 2024 il reste des places réservez vite ici, après il sera trop tard !

En somme, une soirée inoubliable, où la voix envoûtante de Patrick Fiori a résonné dans les cœurs et les esprits, rappelant à chacun que, dans la musique, le chant est véritablement libre.

Fabian Braeckman (317)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire