Le 2 avril 2024, l’Orangerie salle du Botanique a vibré au son d’un talent exceptionnel Benni.

Au cœur de la paisible région de Vielsalm, en Belgique, réside une artiste dont la musique résonne bien au-delà de ses frontières. Benni, une jeune chanteuse, auteure-compositrice-interprète, émerge comme une étoile montante de la scène indie-folk, captivant les cœurs avec sa voix singulière et ses compositions profondes.

Originaire de la ville d’une ancienne caserne belge très connue par les soldats Belge, dans un passé que les moins de 40 ans ne peuvent pas y avoir goûter, quand le service militaire était obligatoire. Benni a été initiée à l’art dès son plus jeune âge, explorant diverses formes d’expression telles que le dessin, la peinture et l’écriture. Cependant, c’est dans la musique qu’elle a trouvé sa véritable passion. Dès l’âge de 8 ans, elle a commencé son parcours musical à l’académie de musique, puis a rejoint la chorale de son village, où elle a passé plus de dix années à cultiver son talent.

À 18 ans, Benni a pris une décision décisive en s’envolant pour la Nouvelle-Zélande, où elle a passé 10 mois à explorer, chanter et composer. Cet épisode a été une révélation pour elle, nourrissant son inspiration et façonnant son identité artistique. Inspirée par des figures emblématiques de la folk contemporaine tels que Bon Iver, Phoebe Bridgers et Damien Rice, Benni a façonné son propre univers musical, mêlant rêverie et authenticité.

De retour en Belgique, Benni a poursuivi son parcours musical en se formant à la SAE de Bruxelles et en s’engageant dans un Service Citoyen axé sur le maraîchage et l’équitation. Ces expériences diverses ont enrichi sa vision artistique et l’ont amenée à se consacrer pleinement à son rêve de petite fille : la musique.

Son projet solo, initié en Nouvelle-Zélande en 2019, a pris forme avec l’arrivée de ses talentueux musiciens en été 2020. Depuis lors, Benni a partagé la scène avec des artistes renommés tels que Coeur de Pirate, November Ultra, Sharko et Roscoe, impressionnant le public avec sa présence scénique et son charisme indéniable.

L’essence même de la musique de Benni réside dans sa capacité à capturer l’émotion pure et à la transcender à travers des mélodies envoûtantes et des paroles sincères. Son premier single, « September 20 », est une ballade émouvante qui témoigne de son talent émergent. Cette chanson, comme beaucoup d’autres de son répertoire, explore les thèmes universels de l’amour et de la perte, enveloppés dans une atmosphère de mélancolie et de beauté.

Avec la sortie de son deuxième single, « Make Me Blind », Benni continue d’impressionner avec son authenticité et sa sensibilité. Cette chanson, extraite de son premier EP très attendu « Bleeding Colours », plonge l’auditeur dans un tourbillon d’émotions, porté par la grâce et la magie de sa voix.

À seulement 23 ans, Benni représente l’avenir prometteur de la musique indie-folk, avec un talent brut et une passion ardente. Son parcours atypique, nourri par des expériences variées et une créativité sans limites, laisse présager un avenir radieux pour cette jeune artiste belge.

En somme, Benni incarne l’essence même de la musique : une fusion d’émotion, d’authenticité et de créativité. Son voyage musical est un hymne à la beauté de l’âme humaine, et son ascension sur la scène musicale ne fait que commencer. Alors que son EP « Bleeding Colours » sortie prévue le 26 avril 2024, promet de révéler de nouveaux joyaux de son talent, Benni continue de conquérir les cœurs avec sa musique, une note à la fois.

Le Concert sous l’oeil de Fabian Braeckman (Photographe)

Le concert fut malheureusement pour ma part trop court. La règle des 5 titres (dont un en français) pour une première partie devrait vraiment être revue pour les artistes aussi talentueux que Benni. Son éclat sur scène, son charme, et même cette subtile touche d’humour timide… Comment décrire Benni en quelques mots ? Faudra que vous m’aidiez en venant la découvrir avec vos yeux et vos oreilles. Mais dites-moi, est-ce que Vielsalm est trop loin, trop caché au bord de la frontière Allemande ? Je ressens comme une injustice dans l’effort déployé par cette artiste, dotée d’une voix époustouflante. La voir briller en tête d’affiche, que ce soit sur de grandes scènes ou dans des salles intimistes, ce serait juste… Cinq chansons ? À peine le temps de régler mon appareil photo. J’ai déjà hâte de la voir là où elle mérite d’être. Pour moi, en tant que photographe chroniqueur, ce serait un sommet d’être présent pour ces moments-là. Je prends le pari et je vous conseille vivement de jeter un coup d’œil aux deux clips ci-dessous.

Alors, où est-ce qu’on se retrouve ? Il y a le festival LaSeMo et aux Nuits 2024

En tout cas, Confestmag suivra de très près cette comtesse chanteuse aux pieds nus

et vous pourrez entendre Benni sur notre nouvelle webradio Radio Confestmag .

Profils de Benni

.

Fabian Braeckman (297)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire