Nostalgique de Joy Division ? Regardez Control !

Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’un film absolument brillant. Cela faisait quelque temps que je voulais le voir, c’est finalement chose faite ! J’ai été ébloui, ému par Control, le film qui retrace le parcours du groupe anglais, précurseur de la Cold Wave mais aussi du Rock gothique, Joy division et de son emblématique chanteur, Ian Curtis. Le film est drôle par moment, un réel plaisir.

L’origine du titre Control vient du fait que Ian perd tout contrôle sur sa vie. Il se sent dépassé par ce qui lui arrive, le succès, sa maladie et son mariage.
Il s’agit également d’une référence à une de leurs chansons, She’s Lost Control, qui est MA chanson préférée du groupe.

C’est un film biographique sorti en 2007 et qui dure 121 minutes.
Il est adapté du roman « Touching from a Distance » de Deborah Curtis, la veuve de Ian. Elle est également coproductrice de l’œuvre. Son rôle est joué par Samantha Morton.
Anton Corbijn est le réalisateur du biopic, il s’agissait de son premier long métrage et il est lui-même fan de la bande.

Le film en noir et blanc donne une certaine atmosphère au film. Il illustre l’ambiance pluvieuse et grise de Macclesfield, la ville où vivait le jeune couple. Control est lent et contemplatif. Les moments de silence sont marqués et donnent vachement de sens à l’ensemble.

L’acteur Sam Riley joue le rôle de Ian Curtis. Il est très convaincant, même s’il n’a pas les yeux clairs et perçants du chanteur de Joy Division. Sam reprend avec brio sa gestuelle, son attitude et son comportement. 

On se centre sur l’essentiel. On aborde l’épilepsie du leader du groupe, cela a énormément impacté sa vie. She’s Lost Control a été inspiré d’une femme atteinte d’épilepsie et qui a fait une crise devant lui. À ce moment-là, Ian ne savait pas encore qu’il était lui-même épileptique.

Sa vie matrimoniale n’est pas toute rose. Marié à 18 ans, son mariage se détériore progressivement tout au long du film. Ian est effacé et décalé de sa vie de ménage. Personne ne le connaît vraiment, il est assez réservé et ne parle que très peu. 

Le 16 avril 1979, Natalie Curtis, sa fille naît à Manchester.

Je ne le savais pas du tout mais Ian avait une liaison avec une belge, Annik Honoré. Selon elle, leur relation était purement platonique. Elle était journaliste. Dans le film, son rôle est joué par Alexandra Maria Lara

David Bowie, Iggy Pop, Sex Pistols et les Doors sont des précieuses inspirations pour Joy Division.

J’ai fortement apprécié ce film. Je ne m’attendais pas à quelque chose de tranquille et d’étonnement percutant à la fois. J’ai trouvé Control incroyablement bien fait, réussi et réellement abouti. 

La première phrase annonce déjà la couleur : 

« L’existence… Quelle importance ça a. J’aborde la vie du mieux que je peux. Le passé fait désormais partie de mon avenir. Le présent échappe à tout contrôle. »

Bon film et à très bientôt,

Amélie (12)

Étudiante en deuxième année de communication au sein de l'ISFSC.
Fan de Rock 'n' roll depuis le plus jeune âge.
Guitariste à ses heures perdues.

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire