Johnny Hallyday, totalement gravé dans nos vies ! :

0

Crédit Photo : Jean-François Darmigny

Alors que cette semaine, nous entrons déjà dans la 6ème année de commémoration d’un départ malheureusement prévisible, même si c’est toujours trop tôt, Johnny Hallyday continue toujours à allumer le feu dans le coeur de son public et avec les fêtes qui approchent désormais à grands pas, le public va encore pouvoir faire revivre la flamme avec 3 grosses sorties discographiques qui démontrent s’il fallait encore le prouver que le taulier est toujours bien présent dans le coeur des français.

Démarrons d’emblée l’inventaire de ses sorties avec « Made In Rock and Roll », une nouvelle compilation distribuée par le label Warner et considérée comme la sortie événementielle de l’année avec au menu, 10 chansons sorties sur les quatre derniers albums de l’artiste, à savoir « Jamais Seul », « Rester Vivant », « De L’amour » et « Mon pays c’est l’amour », avec un véritable trésor discographique à la clé car les fans vont avoir droit à un inédit , « Le Cri », titre qui a été mis en boîte par Maxime Nucci des suites d’un appel du taulier se sentant condamné par ce foutu crabe mais plein de volonté et de déterminisme il n’avait pas l’envie de s’en laisser compter et souhaitait coûte que coûte, repartir au combat quoiqu’il arrive et avait l’idée bien concrète d’enregistrer un nouvel album, malheureusement la faucheuse ne l’entendit pas de la sorte et laissera finalement ce cri au public, en guise de dernier témoignage sonore de Johnny Hallyday.

Du moins, c’est ce que l’on a pu croire au départ mais si l’on se penche sur la sortie de ce vendredi 1er décembre, intitulée « Johnny Hallyday Symphonique », édition limitée et qui regroupe en fait les deux albums parus en 2019 et 2021, dont les ventes cumulées ont dépassé les 700.000 exemplaires , tandis que la tournée qui suivit n’a pas manqué de réunir 50.000 spectateurs, et ce succès colossal on le doit bien entendu à Johnny Hallyday en personne mais aussi à Yvan Cassar, qui n’a pas manqué en tant que Directeur Musical d’exception, pour rappel il a travaillé entre autre avec Mylène Farmer et Florent Pagny, de mettre un somptueux un grain de sel symphonique autour des superbes chansons de l’idole des jeunes, pour au final , mettre sa voix en totale valeur. Pour ne pas rompre un lien indéfectible avec le public et surtout que la tournée va poursuivre sa route l’année prochaine, Yvan Cassar s’est pris au jeu d’insérer un nouveau CD de 5 titres inédits que sont Gabrielle, J’ai oublié de vivre, Derrière l’amour, Allumer le feu et surtout Grave-moi le coeur, un inédit total enregistré en 1996, remanié de façon brillante par Yvan Cassar himself.

Pour celles et ceux qui ne sont pas encore rassasiés par ces bonnes nouvelles et/ou qui manquent d’idées pour orner le sapin de cadeaux, il reste encore « Johnny Hallyday Duos », un triple Cd qui renferme pas moins de 41 titres où l’on retrouve le taulier bien accompagné par des pointures que Balavoine, Céline Dion, Aznavour, Amel Bent, Florent Pagny, Zucchero, Nanette Workman, Bruel, Les Rita Mitsouko, Obispo, Chris Isak, pour ne citer qu’eux avec la preuve s’il fallait encore le démontrer que Johnny Hallyday a fréquenté du bon monde que ce soit au niveau national, qu’à l’international tout au long d’une carrière bien remplie et nous en laisse ici un fabuleux témoignage.

En conclusion, on peut dire que Johnny brille toujours tel un Phoenix et d’ailleurs comment aurait-il pu en être autrement et ce ne sont pas les sorties de cette fin d’année et les hommages qui vont encore se multiplier qui vont venir démontrer le contraire, prouvant ainsi que les bonnes chansons et les interprètes d’exception ne meurent au final que si on les oublie, mais la relation avec Johnny et son public est telle, que cela ne risque pas d’arriver.

CHRISTOPHE COCU (19)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Laisser un commentaire