Renaud pas encore KO et toujours debout ! :

0

Crédit photo : Thomas Padilla

Voilà bien longtemps que nous n’avons pas eu l’occasion de découvrir un nouvel album de Renaud, car après celui qu’il a consacré aux enfants, un best-of et un hommage aux plus grands de la chanson francophone, ce ne sera pas encore vraiment de la nouveauté qui attendra son public en cette fin d’année, mais surtout une revisite symphonique de 18 de ses plus grands succès et il faut dire que chez Renaud ce n’est pas le nombre de tubes qui font défaut, lui qui en 2025 va commémorer 50 ans de carrière déjà fort bien remplie.

Ce qui caractérise Renaud c’est d’avoir réussi à garder un public fidèle qui est disposé à lui pardonner le moindre de ses écarts et même lorsque le succès d’un album n’a pas l’effet escompté , c’est sur scène que cette grande histoire d’amour entre Renaud et son public, la preuve en est avec la tournée « Dans mes cordes » qui a commencé cette année avec le succès qu’on lui connaît et qui se poursuivra en 2024. C’est donc regonflé à bloc par cet amour sans failles que Renaud a décidé de retourner en studio pour un 20ème album très largement inspiré du concept de la dernière tournée en date, le tout accompagné par un double quatuor féminin qui nous fait redécouvrir la force mélodique de 18 grands tubes de Mister Renard, qui n’ont pas été puisés parmi les chansons les plus connues car la volonté de faire la part belle à des titres moins connus du répertoire était bien présente au moment de l’enregistrement.

Si la plupart des enregistrements composant ce nouvel album se sont déroulés en studio, on retrouve également 5 titres captés live à l’occasion de la dernière tournée comme Morgane de Toi, la Ballade Nord-Irlandaise, etc…

Ayant la faculté d’auto-dérision, Renaud avouera qu’il a choisi comme titre pour la tournée « Dans mes cordes », pas forcément en référence à ses nouvelles versions en mode classique, mais aussi en forme d’hommage à ses cordes vocales fragilisées par les excès des dernières années qui lui ont valu bien des critiques ces dernières années, car il est vrai que lorsque l’on est une grande vedette comme Renaud, pas question d’avoir droit au moindre faux pas et les critiques oublient vite les succès qui ont fait le personnage au fil des années, sans parler du bonheur qu’il a apporté à son public pour se concentrer uniquement sur ce qui ne va pas à l’Instant T, c’est bien là malheureusement toute l’ingratitude d’un monde qui vous voudrait parfait à tout moment.

Ce titre d’album a également été inspiré par certaines personnes dites bienveillantes qui avaient conseillé à Renaud de ne pas remonter sur scène cette année, lui prédisant une défaite par Knock-Out comme s’il allait se retrouver confronté à Rocky Balboa, et finalement rien de tout cela puisqu’il semble que le public en redemande vu que Renaud remettra le couvert dès l’an prochain, avec on l’espère tout de même l’envie de réécrire de nouvelles chansons, car ses compositions toutes fraîches et spontanées nous font cruellement défaut dans un monde qui ne fait plus forcément la part belle aux poètes. En guise d’apéritif, Renaud nous livre une nouvelle version de Manhattan-Kaboul, en compagnie cette fois de Noée qui a remplacé Axelle Red et dont le premier EP, « Nuits blanches » a été dévoilé lors de la rentrée dernière. Pour l’occasion, un nouveau clip a même été tourné avec Mister Renaud conduisant un célèbre taxi jaune sous la pluie, tandis que sur la banquette arrière sa nouvelle complice de duo, lui donne la réplique.

CHRISTOPHE COCU (19)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Laisser un commentaire