Des Nervous Shakes bien sauvages ont fait vibrer le Zenne Bar !

0

Nervous Shakes jouait vendredi soir au Zenne Bar, un des nouveaux lieux à la mode à deux pas de Tour et Taxis et de l’ancien Magasin 4 qui nous manque beaucoup. C’était donc l’occasion rêvée d’aller voir cette belle bande de punks allumés représentants de la quintessence du rock’n’roll bruxellois.

Le Zenne Bar est un endroit spécialisé dans la dégustation de bières belges qui redorent le blason de la capitale.

Si vous y allez pour la bière vous ne serez pas déçus, mais si vous venez pour un concert, n’y cherchez pas des boissons rock n’ roll comme le Coca Cola, ou le Jack Daniels Coke à la Lemmy de Motörhead,  ils ne connaissent pas.

L’endroit ,hormis la bière, vous propose peu de boissons sans alcool, hormis une citronnade dont l’acidité extrême vous ramone le gosier ,ou des softs plutôt branchouille à base de sirops Meneau (menthe, grenadine, violette…).

Mais ne les demandez pas avec de l’eau gazeuse, on vous répondra qu’on ne les sert qu’avec de l’eau plate (sic!). Ou alors, me répond la serveuse après un court moment de réflexion, il faut prendre une eau gazeuse et du sirop à part que vous payerez séparément et mélangerez vous même. Heuuuuuu ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Bref hormis ces petits détails un peu irritants mais qui conviennent sans doute à d’autres, et le peu de sourires sur les visages du personnel, la Brasserie de la Senne en elle même est assez sympa avec kicker, piste de pétanque et ses tables agréables en terrasse.

Ceci dit, il faut souligner la bonne idée des patrons de programmer du rock et des bands de manière régulière, ce qui ramène bien évidemment un public supplémentaire qui n’aurait peut être pas fréquenté le lieu dans d’autres circonstances et offre une scène de plus aux artistes ce qui n’est pas à négliger.

Mais revenons-en à nos Secousses Nerveuses.

Je ne vais pas revenir sur leur parcours dont je vous ai déjà parlé abondamment dans un précédent article que je vous engage à lire ou relire ici : https://branchesculture.com/2022/12/26/en-concert-a-la-brasserie-de-la-mule-jeudi-dernier-nervous-shakes-a-confirme-le-vieil-adage-punk-is-still-alive-ans-well/

Punk’s not dead. (Patti Smith)

Ce soir c’est la dernière prestation du batteur Philippe Felix qui quittera le groupe ensuite pour se consacrer à un autre projet le Garbage Gang, groupe du nord du pays.

Qu’à cela ne tienne les Nervous Shakes vont une fois encore proposer une prestation festive et éminemment rock n’ roll du plus bel effet.

Ici pas de scène surélevée, on joue à même le sol, ce qui crée immédiatement une promiscuité salvatrice avec leur public dans lequel on reconnait plusieurs potes musiciens venus les soutenir comme Mulder des Rumble Pit et Flupke des Gabbalovers, les initiés comprendront.

Au programme une setlist bien nerveuse (ben tiens !) et des titres incontournables comme Pipeline Get The Fear, In The Summer, When Things Go Wild, Are You Mine?, I Need You So Bad, le très raffraicissant Cha cha Twist sorti en face B du 45T Do You Wanna sur Panique Records, Panzer Division, Kamikaze Baby, Walk Like A Lover, Don’t Cut Me loose, Teenage Blues et une excellente reprise de Sheena Is A Punk Rocker des mythiques The Ramones.

Un set sans prétention et bourré d’énergie qui ne peut que vous séduire du premier au dernier accord. Nervous Shakes c’est aussi et bien souvent la fiesta avec le public !

A la guitare incendiaire on trouve Marc René Deprez le patriarche de la bande, au chant et à l’harmonica le remuant et sautillant Yvan Retroff , à la basse Bruno VG et à la batterie Philippe Felix.

Un solide quatuor qui a bien mouillé sa chemise malgré une chaleur accablante plus digne d’un sauna que d’une salle de concert.

The Nervous Shakes restent une valeur sûre de la scène belge alternative actuelle et les voir en live constitue un plaisir non dissimulé.

Alors s’ils passent en concert près de chez vous, éteignez la télé, annulez le rendez vous familial chez votre belle mère ou chez tata Rosette et venez les soutenir, vous ne regretterez pas le voyage !

Jean-Pierre Vanderlinden / Photos Fabian Braeckman

Article partagé que vous pouvez retrouver sur Branchésculture : https://branchesculture.com/2023/06/27/des-nervous-shakes-bien-sauvages-ont-fait-vibrer-le-zenne-bar/

Fabian Braeckman (317)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire