Adélys : Une Lumière Musicale qui Brille au-delà des Frontières

0

Par Braeckman Fabian Reporter/Photographe pour www.confestmag.be

Dans le monde dynamique de la musique, émergent parfois des artistes qui captivent l’âme et suscitent une réflexion profonde à travers leur art. Adélys, une artiste originaire de Normandie, se révèle être l’une de ces étoiles montantes, charriant avec elle une fusion unique de l’héritage classique et jazz.

Un Parcours Musical Éclectique

Adélys a déjà marqué son empreinte avec deux opus aux titres évocateurs, « Danse P’tite Fille » en 2014 et « Le Sel » en 2015, avant de révéler son troisième opus solo intitulé « Tactile ». Originaire de Normandie, elle a étendu son influence au-delà des frontières françaises, se produisant avec brio en Europe, de l’Allemagne au Danemark, en passant par la Suisse et la République Tchèque.

Lumière Noble en Mouvement

Arborant toujours une tenue jaune, Adélys, dont le nom signifie « lumière noble » en norvégien, se démarque avec élégance dans le paysage musical. Que ce soit à Bruxelles, Montréal, ou dans sa région natale, elle parcourt les rues, s’inspirant de l’urbain, de l’eau et du corps pour créer des chansons électro envoûtantes.

Histoires Engagées, Voix Féminine Forte

Les refrains d’Adélys donnent la voix au féminin, explorant des thèmes allant de la femme de ménage à l’araignée. Ses paroles sont bien plus qu’une mélodie captivante ; elles sont un appel pressant au respect de la vie dans un monde qui semble parfois s’égarer.

Exploration Québécoise et Collaboration Fructueuse

Attirée par le Grand Nord et influencée par la musique de Klô Pelgag, Adélys a conquis le Québec avec sa présence remarquée dans des festivals de renom tels que Les Francofolies de Montréal et Coup de Coeur Francophone. Sa rencontre avec la chanteuse et productrice Mell a ouvert la voie à une collaboration fructueuse, démontrant une fois de plus la portée internationale de son talent.

Bruxelles, Terre d’Inspiration

Bien que son parcours l’ait menée à travers l’Europe, c’est à Bruxelles qu’Adélys a trouvé l’inspiration pour son premier album, « Toutes les Fenêtres et les Ruisseaux », était attendu avec impatience le 22 septembre 2023. Le titre phare, « Bruxelles les Voiles », préalablement dévoilé en single le 1er juillet, offre un avant-goût envoûtant de son travail.

Un Appel aux Programmateurs et à la Grande Presse

Malgré son talent indéniable, le concert au Botanique de Bruxelles n’a pas connu une affluence à la hauteur de ses compétences. Cela soulève la question de savoir si les médias de renom s’attardent suffisamment sur des talents tels qu’Adélys, préférant parfois se concentrer sur des artistes plus médiatisés. Pourtant, ceux qui ont eu la chance d’assister à sa performance ont été témoins d’un spectacle captivant, harmonie parfaite entre musique, mouvement et message.

Conclusion : Un Trésor Musical à Découvrir

En tant que reporter et photographe pour www.Confestmag.be et ayant eu le privilège d’assister à la première partie du concert de Bérode au Botanique de Bruxelles, j’encourage vivement les programmateurs de salles et de festivals à prêter une oreille attentive à Adélys. Sa musique offre une expérience immersive, tandis que sa présence scénique et ses paroles bien articulées créent un mélange exceptionnel. À la « grande presse », ne manquez pas l’occasion de mettre en lumière cette artiste exceptionnelle qui mérite toute l’attention qu’on lui accorde.

Ne retournons pas le couteau dans la plaie, mais vous avez quand même raté : Bruxelles les voiles – Lundi matin – Les Tiroirs – Calme comme un Arbre – Ecoutez le nord – Je tangue – Une demande – Nos bras – Tornetrask – L’ Araignée – Ton Corps – Les beaux jours – Toutes Les Fenêtres et les Ruisseaux – La Montée des Eaux – Combien de pas – Montréal.

Fabian Braeckman (250)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire