Ruines en Folies pour l’ Abbaye en Scène

Premier week-end de juin 2022… la météo n’annonce rien de réjouissant.

Le choix était vaste entre  la Mer, les Ardennes, ou bouger dans notre bon royaume où foires  brocantes marchés et concerts étaient au programme…

Finalement je valide ce dernier choix et plus particulièrement du côté de ce splendide endroit qu’est l’ Abbaye de Villers-La-Ville.

« L’ Abbaye en Scène » (projet 100 % belge) dont les seuls buts sont de réunir les familles, visiter le lieu historique et découvrir des artistes noir jaune rouge.

Le vendredi 7500 chançards ont pu ainsi voir, revoir et s’émerveiller sur la chanteuse blonde Geike et Hooverphonic qui a mis le feu au public et évité l’orage jusqu’à la dernière note…

vous pouvez voir les photos sur @Axel Tihon Photography (Facebook)

Ensuite ce fut le déluge !

Le dimanche fut plus calme niveau public, mais bien fréquenté par de nombreuses familles bien décidées à braver les caprices de la météo.

On pouvait même imaginer que les esprits des anciens propriétaires des lieux voulaient participer et se divertir sans démons du ciel jusqu’au final.

Le concept du dimanche était de donner les planches à simple un artiste sur la grande scène,  et à d’autres dans les travées des ruines.

L’ idée était géniale pour découvrir ce bel endroit de ballade dominicale.

Dans la nef, il y eut Just Vox avec par exemple la reprise stupéfiante de « l’ enfer »  de notre belge national Stromae. Un petit groupe qui mérite un intérêt certain,et à qui  le public acorda par ailleurs des ovations bien méritée. 

Sur cette même scène se produisit Los Pepes, qui ne sont pas des disciples de Pablo Escobar, mais un produit wallon pur jus . Imaginez l’ ambiance que peut nous offrir des joyeux lurons à bretelles pour divertir un public, bien enclin à se déhancher et à être complice des blagues d’ un membre du groupe sensé combler quelques problèmes techniques. Un chouette moment divertissan et sympa.

Dans la prairie derrière, une caravane, un batteur, un clavier, deux guitares et une contrebasse…ma foi cela pourrait être « Winter Woods ». Effectivement ce groupe déjà bien connu sur les ondes belge est venu nous convaincre que le folk et la pop lont encore de belles perspectives en Belgique.  Le public présent ne fut pas dupe et leur réserva un accueil torride .

Sur la grande scène on pouvait apprécier Rori, petite puce liégeoise d’à peine 20 ans et qui a tracé son chemin toute seule, puis avec ses musiciens pour déambuler entre première partie de concerts et festivals.

Et cela se passe « comme on dit » sans Docteur…ou plutôt avec, mais en chanson.

Le public était chaud pour se délecter de Doria D.  

On a pu ainsi se trémousser sur « Hors Tempo » , « Dépendance  » ou « Jeune et con ». Doria D est sans conteste une artiste en devenir, appréciée par un public de tous âges avec qui elle a partagé un long moment  en toute sympathie, acceptant selfies et autographes. On retrouvera Doria D sur plusieurs scènes cet été  en festival ou ailleurs, n oubliez pas de la programmer dans vos agendas,  elle vaut la peine.

En visant la lune ou plutôt le soleil  récalcitrant, il y a eu l éclipse Delta.

Les 2 guitaristes chanteurs ont fait le tour de leurs succès grandissants devant un public de fans qui chantai souvent plus fort que Julien et Benoît…On a donc pu  se remémorer les hits que l’ on connait  depuis 2016 déjà : Je tire, en visant la lune, …

On retrouvera également Delta dans d ‘autres festivals cet été, notamment à Ronquières en Août…

Dernier artiste à qui on a donné les clefs de Villers ce super week-end, Saule ! 

Guitariste fou, il n’ hésite pas à braver la foule, ni à se déhancher et se rouler au sol sur scène. 

Entouré de musiciens de talents, Baptiste nous a emmené dans son univers un peu fou  avec ses chansons populaires à la fois rock  folk  et blues .

On pourra le voir aux Francofolies de Spa notamment, et j’ai hâte d y être et de découvrir encore d’ autres facettes de cet artiste hors normes.

Saule, malgré son surnom, n’ a pas fait pleurer le ciel.

Remercions enfin l’ organisation de cet évènement et souhaitons à Jean Claude Gerlache et son équipe qu’ils continuent longtemps à nous enchanter avec ce beau projet..

A très vite pour d’autres aventures.

Textes et Photos BRAECKMAN Fabian

vous pouvez retrouvez les photos de cette journée sur Wizfabphotos (fb)

https://www.facebook.com/wizfabphotos/

Fabian Braeckman (49)

Auteur & Photographe

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :