Oete, l’artiste aux multiples facettes, allume le début de soirée pendant les Nuits 2023 du Botanique.

0

Oete, le chanteur français, ne se contente pas d’une étiquette musicale bien définie. Avec sa « variété alternative », il mélange les tubes FM de son enfance avec l’exigence de la chanson française indépendante. Ses textes sont à fleur de peau et ses productions hybrides défient toutes les cases dans lesquelles on pourrait essayer de le ranger. Son premier album, « Armes & Paillettes », paru en octobre dernier, offre une façade lumineuse, mais révèle également un artiste qui a le cœur brisé. Avec neuf titres, il nous emmène dans un voyage pour oser être libres, et sa musique captive tous ceux qui l’écoutent.

Sous l’oeil et l’ouïe du photographe

Les Nuits 2023 du Botanique sont l’occasion de découvrir des talents émergents et de se laisser emporter par la diversité artistique. Parmi les nombreux artistes présents, Oete, un chanteur français venu de Picardie, a su captiver le public dès le début de la soirée avec sa prestation exceptionnelle. Armé de son talent et de sa passion pour la musique, Oete nous offre un spectacle unique, osant aborder des sujets tabous avec une touche d’audace et d’émotion.

Originaire d’un petit village de deux-cents habitants près de Beauvais, Oete a dû surmonter plusieurs obstacles pour réaliser son rêve de devenir chanteur. Dans une région où les mentalités étaient parfois réticentes envers les « saltimbanques » des temps modernes, Oete se distingue en osant être lui-même, avec une orientation sexuelle qui sort des normes établies. Il exprime avec sincérité : « Quand tu viens de Picardie, d’un village qui vote Front National, et qu’en plus de ça, tu as une orientation sexuelle un peu déviante selon eux, c’est compliqué de se dire : ‘je vais faire de la musique’. »

Malgré ces défis, Oete a su puiser dans ses expériences de vie pour créer une musique authentique et engagée. Ses paroles, à la fois poétiques et percutantes, révèlent une sensibilité profonde et une volonté de transmettre des messages forts. Oete chante : « Mes larmes coulent comme des paillettes qui brillent de mille facettes. Dis-moi si tu t’y vois ou pas. » Ces mots résonnent avec émotion et offrent une vision introspective de l’artiste.

Dans ses compositions, Oete aborde sans crainte des sujets tels que l’identité, la différence et la sexualité. Il revendique sa singularité en déclarant : « Je ne suis pas comme les autres. Je suis comme tout le monde. Je fais 1m72, j’ai les yeux bleus et je suis homosexuel. » Cette authenticité transparaît dans sa musique, qui se veut à la fois libératrice et fédératrice.

Lors de sa performance aux Nuits 2023 du Botanique, Oete a su captiver le public avec son énergie et sa présence scénique remarquable. Ses mimiques, rappelant celles du légendaire David Bowie, ajoutent une dimension visuelle à son interprétation artistique. Tel un caméléon musical, Oete nous transporte dans un univers où les tabous se transforment en opportunités d’expression et où la danse devient une forme de libération.

Parmi les temps forts de son spectacle, le titre « HPV » se démarque. Inspiré du sigle du papillomavirus, ce morceau invite à danser sur le rythme endiablé de la musique. Oete explique : « Ma musique doit donner envie de danser. Je la vis comme une libération. Lorsque tu danses sur HPV, tu danses sur ta MST. Tu es au max. C’est la plus grosse victoire que tu puisses avoir. »

Fabian Braeckman (207)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire

%d