Odezenne : L’Éclectisme Musical et l’Amitié qui Défie le Temps

0

Odezenne, un groupe de musique alternative français originaire de Bordeaux, quia su conquérir les cœurs d’une communauté d’adeptes grandissante grâce à sa présence scénique remarquable et son style inimitable. Composé d’Alix Caillet, Jacques Cormary et Mattia Lucchini, le groupe a la particularité d’avoir bâti sa notoriété de manière indépendante, à partir de la création de son propre label en 2007.

Leur musique, éclectique et novatrice, fusionne habilement des éléments de hip-hop, de rock alternatif, d’électro et de pop, créant un univers sonore captivant. Les influences musicales d’Odezenne sont aussi variées que leurs compositions, allant de Radiohead à Korn, de Serge Gainsbourg à Rage Against the Machine. Cette diversité d’inspirations se traduit dans leur discographie, qui compte cinq albums studio et deux EPs.

Le groupe s’est démarqué en 2018-2019 en sortant consécutivement les albums « Au Baccarat » et « Pouchkine », démontrant des intentions pop magnifiquement orchestrées. Le chant parlé d’Alix Caillet et Jacques Cormary gagne en douceur et en maturité, tandis que les compositions de Mattia Lucchini s’affinent. Cela marque un nouveau chapitre dans la qualité de leur musique, qu’elle soit entraînante ou propice à la détente.

Alix Caillet exprime le sentiment d’évolution du groupe en déclarant : « Je pense qu’on est quand même meilleurs aujourd’hui qu’on ne l’était avant. » Cette amélioration est palpable à travers leur musique, où la créativité et le lâcher-prise semblent être à leur apogée. Odezenne a développé une connexion unique avec son public au fil des années, faisant de chaque concert une expérience exceptionnelle. Le groupe puise son énergie dans cette relation symbiotique avec ses fans.

Cependant, la pandémie de Covid-19 n’a pas épargné Odezenne, comme elle a touché le monde entier. Malgré cela, le groupe a utilisé cette période pour renforcer ses liens et faire face à l’adversité. Une note émotionnelle s’est ajoutée à leur histoire lorsque Priska Caillet, la sœur d’Alix, a perdu la vie en octobre 2021 des suites d’un cancer. Odezenne lui a rendu un hommage touchant à travers la chanson « Vu d’ici », accompagnée d’un magnifique clip. Symboliquement placée à la fin de leur dernier album, cette chanson émotionnelle apporte un message positif et réconfortant.

Jacques Cormary explique : « C’est une belle clôture. C’est un beau message, un message très positif. Ça peut même apaiser ce côté des fois où des gens peuvent avoir un peu de tristesse ou de peur, ou je ne sais pas quoi. Au milieu de cet album, ils vont aussi avoir du rire, des choses plus légères, je pense que c’est très, très important de finir par ce morceau. »

Sept des 16 morceaux de leur dernier album, « 1200 mètres en tout », étaient disponibles avant sa sortie officielle, renforçant ainsi le lien spécial entre Odezenne et son public grandissant. Le groupe peut se vanter d’avoir rempli l’Olympia uniquement grâce au bouche-à-oreille, une réalisation impressionnante qui témoigne de la force de leur musique et de leur connexion avec les auditeurs.

Odezenne continue d’évoluer et de surprendre, affirmant sa place unique dans le paysage musical français. Leurs performances sur scène continuent de captiver les foules, tandis que leur musique continue de charmer les auditeurs par sa créativité et sa profondeur émotionnelle. Le voyage musical d’Odezenne est loin d’être terminé, et il promet encore de nombreuses surprises pour les années à venir.

Sous l’œil de votre photographe et rédacteur du soir

Odezenne Enflamme Le Botanique pour deux soirées

Le jeudi 14 septembre 2023 restera gravé dans les mémoires des fans d’Odezenne et de Jean au Botanique, alors que le groupe bordelais tant attendu, a pris d’assaut la scène de l’Orangerie. L’ambiance était électrique, et les attentes étaient grandes pour cette soirée qui s’annonçait exceptionnelle.

La soirée a débuté avec une salle déjà bien chauffée, grâce à l’ouverture assurée par Jean, un jeune autodidacte de Rouen. Ses chansons évoquaient un mal-être dépressif, mais elles étaient livrées avec une maîtrise exceptionnelle. Le public semblait connaître parfaitement les paroles, créant ainsi une atmosphère chargée d’émotion. Ce préambule a mis la barre haute pour ce qui allait suivre.

Après une courte pause pour se rafraîchir, la salle s’est remplie à pleine capacité pour une première fois de la saison. Odezenne est monté sur scène et a immédiatement enflammé la foule avec leur son. Il était évident que ce groupe avait un charme irrésistible, car la salle était littéralement électrisée.

Le concert a été une véritable expérience musicale, avec des morceaux de tous les styles. Les fans ont repris en chœur chaque titre avec un enthousiasme débordant. Le répertoire varié comprenait des hits tels que « Nucléaire », « Au Baccarat », « Palavas », « Attention », « Géranium » (qui s’accordait parfaitement avec le décor soigné), « Mamour », « Bitch » (avec une réaction du public mémorable sur le refrain), « Regarde », « Matin », « Caprice » chanson interprétée par Alix dédié à sa sœur , « Bouche à Lèvre », « Souffle le Vent », « Grande Véranda ».

Le groupe a quitté la scène brièvement pour un premier rappel, interprétant « Svengo » et « Bleu Fuchsia ». Puis, ils sont revenus une deuxième fois pour un rappel qui a commencé avec une performance acoustique émouvante de « Fétis ». Odezenne a ensuite conclu la soirée avec « 2 Traits » et « Hardcore ». À chaque retour en coulisse, le public était en effervescence, manifestant son kif pour le groupe de manière passionnée.

Les fans ont exprimé leur satisfaction à l’égard des artistes, et il était clair que cette soirée restera gravée dans leurs mémoires. Même votre humble narrateur de la soirée ne pouvait que regretter de ne pas pouvoir revenir pour le spectacle du lendemain.

Odezenne a une fois de plus prouvé sa capacité à enflammer le public et à créer des moments musicaux inoubliables. Leur capacité à remplir des salles est le reflet de leur talent exceptionnel et de leur charisme indéniable. Pour ceux qui ont eu la chance d’assister à ce concert au Botanique, ils savent qu’ils ont vécu une soirée extraordinaire, bercée par la musique envoûtante d’Odezenne.

Fabian Braeckman (250)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire