Le Musée de l’Aviation de Bruxelles à accueilli une artiste talentueuse à l’occasion de la Fête de la Musique. Judith Kiddo, une artiste bruxelloise qui mélange brillamment la synthpop et l’artrock, s’est produite avec son groupe dans ce lieu emblématique. En tant que photographe de confestmag, j’ai eu l’opportunité de saisir les moments forts de sa performance captivante, une expérience musicale hors du commun.

Une artiste aux influences variées Depuis 2019, Judith Kiddo s’est imposée sur la scène musicale bruxelloise en composant et en écrivant ses propres chansons. Son style unique s’inspire de diverses influences, allant des légendes du rock telles que The Cranberries, Kate Bush et Talking Heads, à la beauté de la nature et des émotions. Elle parvient à fusionner ces éléments pour créer une musique à la fois captivante et émotionnelle.

L’album tant attendu et sa signification du 18 février 2023 marque la sortie du premier album de Judith Kiddo, intitulé « Ready to Heal ». Ce dernier est un véritable mélange de genres musicaux, allant de la pop au folk, accompagnés de guitares et de sons organiques. L’album explore le thème de la guérison, de l’introspection et de la lumière intérieure. Les textes poétiques de Judith Kiddo invitent le public à une réflexion profonde et à un voyage émotionnel.

Une artiste multidisciplinaire En plus de sa carrière musicale, Judith Kiddo est également une actrice talentueuse qui a joué dans plusieurs films et séries belges acclamés, tels que « La Trêve », « Ennemi Public » et « Lola vers la mer ». Son talent polyvalent lui permet de s’exprimer à la fois sur scène et devant la caméra, ajoutant une dimension supplémentaire à son art.

Sa performance lors de la Fête de la Musique fut un moment unique je vous en parle vu de mon oeil de photographe pour www.confestmag.be :

« Une rencontre fortuite avec Judith Kiddo : Une artiste captivante et pleine d’émotions« 

Au cœur de l’effervescence artistique, je me suis retrouvé par pur hasard au premier plan pour admirer Judith Kiddo lors de sa performance captivante. Ses chansons évocatrices, son visage poupon dégageant une grande sympathie, tout était réuni pour me captiver jusqu’au dénouement final. En tant que photographe, j’ai été témoin de ce moment magique et je suis ravi de partager cette expérience avec vous à travers Confestmag.

Une artiste et son univers enchanteur Judith Kiddo, entourée de ses talentueux musiciens Clément, Kathleen et César, nous transporte dans un monde où des textes saisissants rencontrent les monstres aéronautiques qui nous entourent. Cette jeune artiste belge, d’apparence fragile, déploie une énergie et une présence scénique remarquables. Sa musique, empreinte d’émotions intenses, suscite une réelle connexion avec le public.

Malheureusement, en tant que photographe, j’ai manqué la performance de Judith aux Nuits 2023 du Botanique, et cela me laisse un sentiment de regret. Cependant, je m’engage à ne plus commettre cette erreur à l’avenir et à saisir chaque opportunité pour croiser à nouveau le chemin des concerts de Judith. Et si vous étiez présent ce samedi dans l’aérogare du Cinquantenaire, vous avez pu être témoin d’un véritable festival musical, avec des titres tels que « Interludise », « Ready to Heal », « Dollars », « Mal Barre », « Settle Down » et bien d’autres. Le public était conquis et certains auraient souhaité que ce mini-show ne se termine jamais, « les absents ont eu tort » ne dit-on pas dans ces cas là ?

Conclusion du photographe que je suis et qui vous fais vivre d’après mes clichés que Judith Kiddo (retenez son nom !) est une jeune artiste en devenir et à suivre absolument pour les amateurs de bonnes sensations musicales. Cette rencontre fortuite avec Judith Kiddo a été une véritable révélation. Son album « Ready to Heal », fruit d’une collaboration avec Lucien Fraipont, est un mélange de nouvelles compositions et d’anciennes inspirations. Si vous n’avez pas eu la chance d’assister à sa performance, ne vous inquiétez pas. Judith poursuivra son chemin musical et vous aurez l’opportunité de la découvrir lors de ses prochaines scènes, peut-être à Dour le 16 juillet à 14h30. Sinon, vous pouvez toujours vous procurer son album sur les plateformes de streaming ou chez un bon disquaire.

La rencontre avec Judith Kiddo lors de sa performance a été une expérience inoubliable. Sa présence scénique, sa voix envoûtante et ses textes percutants ont marqué les esprits du public présent. En tant que photographe reporter, je suis honoré d’avoir pu capturer ces moments uniques et de les partager avec vous à travers Confestmag. Restez à l’affût de cette artiste belge en devenir, car elle promet de nous surprendre encore sur scène et au-delà.

Fabian Braeckman (317)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire