Dis Léo… pourquoi t’ as de grandes griffes ?

Quand des chansons vient vous chatouiller les oreilles, on est pas mi-août, mais fin octobre 2022 au « Petit Chat perron Rouge » rue Père Devroye 12 à Etterbeek. On a pu y entendre des miaulements d’un public souriant,… cela doit être la griffe d’ une petite Léo bien décidée a nous féliniser pour la soirée.

Le chaton qui vous glisse des paroles vous met le grappin dessus durant des jours c’est donc « Léo » qui était venue sur la pointe des coussinets avec son grand « guitariste »(Morgan Tuizir) et d’Estelle, une autre félidée (voyez ses oreilles !), pour lui répondre vocalement. Cela donne donc… vous l ‘avez deviné « Léo and the Cats« .

Pour une première (eh oui pour Confestmag en tout cas), on a pu découvrir avec Léo and the Cats une tigresse bruxelloise qui n’était vraisemblablement pas là pour danser le charleston ni pour faire des blagues chattoyantes, mais pour nous éblouir avec ses hauteurs vocales comme un petit chat d’opéra…

On ouvre le chapitre de la soirée : Dreams 4 sale – Song 4 everyone – 85 – Be worried not happy (une adaptation du célèbre tube de Bobby Mc Ferrin) – Devil Inside – Dark P – Aristocats (comment passer à côté ?),- Birdie et quelques autres interprétations personnelles… Le Chaleureux public Chahute et en demande plus. Ne voulant pas de Chamailleries, Léo nous taquine un peu et nous offre deux morceaux pour nous appâter (pour chat) : What’s up mais surtout par l’interprétation pour la première fois en concert de « Tiny Humans » qui vient tout juste de sortir sur différentes plateformes numériques et que l’on commence à entendre en radio.

Léo n’est pas venue en chasuble fluo, juste avec sa chemise en col de chat, cheveux châtains (châtains clair, bon…blonds, je vous l’accorde), et coiffée d’un chapeau noir comme du charbon.

« Tout le monde veut devenir un Cat, parce qu’un chat quand il est Cat, retombe sur ses pattes…! « 

Le Chateau du chaperon rouge va bientôt fermer ses portes, avec du chagrin pour certains, et l’envie de la revoir pour d’ autres . Il est temps d’aller la saluer, et c’est aussi l’instant pour les chasseurs d’autographes de tout poils satisfaire leurs passion.

Léo and the Cats…ce fut une première et sûrement pas une dernière pour Confestmag. Et si ça vous chatouille, allez chatter sur *YouTube, Spotify, Deezer, et autres plateformes… si cela dépasse le million, Léo promet le champagne Chardonnay…

Retrouvez facilement Léo sur le Web via ce lien :

https://distrokid.com/hyperfollow/loandthecats/tiny-humans

Textes et Photos BRAECKMAN Fabian

documentation Youtube

Allez Chalut à tous !

Fabian Braeckman (61)

Auteur & Photographe

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.