Dès leur premier single, « En visant la lune« , Julien et Benoit ont marqué les esprits… et les oreilles. C’était en 2016. Depuis lors, le duo belge tient le corde et les scènes. Toujours aussi accessibles et sympathiques, les deux musiciens/chanteurs enchaînent depuis quelques années les tubes et les concerts. Après avoir défendu « A ciel ouvert », leur premier album, les voici nantis d’un nouveau joyau, tout aussi brillant, « Genre humain », qui fait l’unanimité. Voici quelques clichés de leur prestation au Baudet’stival.

Julien et Benoit, complémentaires sur scène.

Si des artistes comme Kendji (aux Les Gens d’Ere) ou Vita Vs Slimane (Francofolies) ont choisi de ne se produire qu’une seule fois sur le sol belge durant la période des festivals, Delta a opté pour une couverture beaucoup plus importante puisqu’après l’Abbaye de Villers-la-Ville, le Baudet’stival, les Francofolies et le Les Gens d’Ere, Julien et Benoit iront encore à la rencontre de leur public à Ronquières (06/08) et aux Solidarités (28/08 à Namur) avant de remplir leur Cirque Royal (15/10).

Le duo n’hésite pas à se donner à fond pour les spectateurs.

Guitares et clavier en plus du chant et de la composition Julien et Benoit touchent un peu à tout, sauf à la batterie, d’où l’apport d’un musicien supplémentaire pour la tournée.

Julien Joris.
Benoît Leclercq.

S’ils ont pu profiter de l’écriture de Jali pour certains de leurs premiers titres (« En visant la lune » et « Héréditaire« ), ce sont désormais eux qui guident ou plutôt aident certains autres artistes comme Mustii. En effet, Delta a co-composé et arrangé 9 morceaux du nouvel album de Thomas Mustin, alias Mustii, « It’s happening now ».

ReMarck (14)

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :