Un Voyage Intimiste avec Ykons en Concert à Woluwé-Saint-Pierre

0

J’ai eu le privilège d’assister à l’avant-dernier spectacle de la tournée « Colors and Lines » de Ykons, qui s’est déroulé au Whalll de Woluwé-Saint-Pierre. Une soirée mémorable qui a laissé une empreinte indélébile, marquant la fin de trois années de péripéties musicales. Ykons, groupe emblématique de la scène liégeoise, nous a offert un concert aussi intime qu’inoubliable.

Renaud, le charismatique chanteur du groupe, a partagé avec le public l’intimité de cette performance. Après avoir l’habitude de se produire devant des foules immenses, se retrouver face à une audience de seulement 200 personnes a créé une atmosphère spéciale. Les cinq musiciens liégeois, Renaud (chant et percussions), Yann Vanchaze (basse), Patrick Loffet (claviers), Dave Modave (guitare) et Bernard Delvenne (batterie), tous auteurs, compositeurs, producteurs et directeurs artistiques, ont livré une prestation exceptionnelle.

Le concert a été une célébration de leur deuxième album, « Sequoia Trees, » sorti en 2021. Les morceaux tels que « Color & Lines, » « Have A Great Crash, » qui narre l’accident tragique du bassiste Yann, « Sequoia Trees, » « At Sunrise, » « Lights Up, » « New State Of Mind, » « Like A Feather, » « Reflected, » « Silent World, » « Red Light » et « Time » ont enchanté le public.

Ce moment musical intense a été l’occasion pour Renaud de partager quelques anecdotes, de bouleverser les habitudes du public en le déplaçant d’un côté à l’autre de la salle, testant ainsi la complicité de la « Ykons Family. »

En plus de clore cette tournée mémorable, Ykons a révélé des plans excitants pour l’avenir. Renaud a promis un troisième opus en cours d’enregistrement, avec une tournée qui débutera le 12 avril 2024 à l’Ancienne Belgique. Une nouvelle qui a certainement éveillé l’enthousiasme des fans présents.

Après le concert, le chanteur s’est adonné à un bain de foule inoubliable, suivi d’une séance de dédicaces et de selfies au bar et près du stand de merchandising. Une proximité rare entre les artistes et leur public, soulignant l’authenticité de l’expérience Ykons.

Pour Confestmag, c’était la sixième rencontre avec Ykons en concert, une relation qui a commencé au regretté BSF à la Madeleine. Nous sommes impatients de les retrouver lors de futurs festivals, peut-être à l’Ancienne Belgique si nous sommes accrédités, ou même dans la nouvelle salle liégeoise OM, dont nous avons déjà parlé dans un précédent article.

En résumé, le concert de Ykons au Whalll a été bien plus qu’une performance musicale. C’était une expérience intime, une immersion dans l’univers captivant de ce groupe liégeois qui continue de marquer les esprits à chaque étape de son parcours musical. Nous attendons avec impatience la suite de leurs aventures et les retrouvailles avec leur public lors de prochains rendez-vous musicaux.

Fabian Braeckman (250)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire