Silly Boy Blue : Une Étoile Musicale Qui Brille de Sa Propre Lueur

0

Lors d’une soirée enchanteresse au Botanique de Bruxelles, j’ai eu le privilège d’assister au concert captivant de Silly Boy Blue, une révélation musicale qui a déjà illuminé la scène à maintes reprises. Derrière ce nom se cache Ana Benabdelkarim, une artiste passionnée née à Nantes en 1996, dont le parcours musical est une ode à son idole d’enfance, David Bowie.

Ana a embrassé la musique dès son plus jeune âge, encouragée par une famille d’origine marocaine qui partageait son amour pour les mélodies envoûtantes. À l’école primaire, elle se prend de passion pour David Bowie, catalyseur de son parcours artistique. À l’aube de son adolescence, ses parents lui offrent une guitare électrique pour ses 12 ans, marquant le commencement d’une aventure musicale exceptionnelle.

Son voyage musical la conduit à former son propre groupe, imprégné des mélodies iconiques de David Bowie. Plus tard, après avoir fait ses premières armes au sein du groupe Pégase, Ana ressent l’appel irrésistible de l’expression artistique individuelle. Ainsi naît Silly Boy Blue, un nom de scène emprunté à une chanson de Bowie, symbole de la liberté créative et de l’audace sans crainte du regard des autres.

En 2018, Silly Boy Blue dévoile avec fierté son premier EP, « But You Will », inspiré d’un dialogue du film « Eternal Sunshine of the Spotless Mind ». Une étape cruciale pour l’artiste, également journaliste pour France 24 à l’époque, qui commence à se questionner sur son destin musical après six années d’études.

Le tournant décisif survient en 2019 lorsque Silly Boy Blue remporte le prestigieux prix des iNOUïS au festival de musique du Printemps de Bourges. C’est le déclic, la confirmation que la musique doit devenir sa vie. La décision est prise : elle laisse derrière elle ses études et sa carrière de journaliste pour se consacrer entièrement à sa passion.

Au fil des années, la reconnaissance de Silly Boy Blue s’amplifie. En 2021, elle dévoile l’album « Breakup Songs », produit en collaboration avec Sam Tiba et Appolo Noir, dont le single phare « The Riddle » conquiert les cœurs. Nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie « Révélation », elle brille sur scène, captivant le public avec sa prestation envoûtante de « The Fight ».

Le début de l’année 2022 marque un retour éclatant de Silly Boy Blue avec le single « Warm Blood », un duo avec la talentueuse Uèle Lamore. Un clip poétique accompagne cette sortie, dévoilant une nouvelle facette artistique. La réédition de l’album « Breakup Songs » avec cinq nouvelles chansons, dont le captivant « The Crush », témoigne de l’évolution constante de son art.

Silly Boy Blue, une artiste émergente qui laisse une empreinte indélébile sur la scène musicale, continue de séduire le public avec sa créativité audacieuse et son talent musical incontestable. Son concert au Botanique de Bruxelles n’était pas simplement une performance, mais une expérience immersive, une invitation à plonger dans son univers unique et captivant. Silly Boy Blue, une étoile musicale qui brille de sa propre lueur, promet un avenir musical des plus prometteurs.

Silly Boy Blue Envoûte la Rotonde du Botanique de Bruxelles : Une Soirée Inoubliable

La magie opère à la Salle de la Rotonde du Botanique de Bruxelles alors que le public belge, toujours aussi charmant envers les artistes talentueux, se rassemble pour accueillir Silly Boy Blue. En tant que reporter/photographe pour www.confestmag.be, j’ai eu la chance d’assister à ce spectacle.

La communication entre l’artiste et le public est palpable, créant une atmosphère électrique dans la salle. Silly Boy Blue, passé chez Nagui dans Taratata, fait vibrer la Rotonde avec une prestation scénique exceptionnelle. C’est son troisième passage au Botanique, et c’est la première fois que j’ai la chance d’y assister. Je peux témoigner sans réserve de l’expérience magique qui s’est déroulée sous les projecteurs.

L’artiste a su charmer l’audience avec un répertoire captivant, transportant le public dans un univers musical unique. Les titres interprétés, tels que « Cindy, » « Widow Dreams Forever, » « Another Lovestory, » et « 200 Lovesongs, » ont créé une atmosphère envoûtante. Chaque chanson était un voyage émotionnel, et la qualité de la performance a été soulignée par des moments forts avec des morceaux tels que « Sparks, » « Stalker, » et « Hi it’s Me Again. »

La soirée s’est poursuivie avec une série de titres qui ont conquis les spectateurs, parmi lesquels « The Fight, » « Teenager, » « The Riddle, » « Goodbye, » « Try, » « Hate Forever, » et « Not A Friend. » Les rappels, avec la présence du bassiste, ont clôturé la soirée en apothéose, ajoutant une dimension supplémentaire à cette expérience musicale mémorable.

Silly Boy Blue a démontré une fois de plus son charisme sur scène et sa capacité à captiver un public exigeant. En tant que reporter et photographe, j’ai été impressionné par la qualité artistique de cette performance. Je ne peux qu’anticiper avec enthousiasme le prochain concert de Silly Boy Blue à Bruxelles ou dans les environs, qu’importe la salle choisie. Une soirée haute en émotions et en qualité artistique, confirmant la place de Silly Boy Blue parmi les artistes à suivre de près.

Fabian Braeckman (317)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire