L’artiste néerlandaise Pitou a commencé à développer son amour de la musique classique dès son plus jeune âge, accroupie devant la radio à la recherche des sons des orchestres et des chœurs. À l’âge de 9 ans, elle chantait déjà dans une chorale d’enfants et se produisait dans des salles d’orchestre renommées à travers l’Europe. Sa formation classique s’est mêlée aux sons du monde que ses parents apportaient à la maison, après avoir voyagé dans des pays comme le Cameroun et l’Inde. De ces expériences est née l’envie de créer ses propres univers musicaux, et sa musique a rapidement attiré l’attention de Guy Garvey, le leader d’Elbow.

En 2016, Pitou s’est fait connaître du grand public avec son EP éponyme « Pitou ». Elle a ensuite sorti son deuxième EP « I Fall Asleep So Fast » en 2018, avant de partir en tournée en Europe et au Royaume-Uni avec son groupe. Elle a joué dans des salles renommées comme le Paradiso, l’Olympia, l’Ancienne Belgique et Het Concertgebouw, ainsi que dans des festivals tels que Pukkelpop, Rock Werchter, Best Kept Secret et Into The Great Wide Open. Sa musique a été diffusée sur des stations de radio telles que BBC Radio 1, BBC Radio 6 (UK), FiP radio (FR), Radio 1, Klara (BE), 3FM et Radio 2 (NL).

Pitou s’apprête à sortir son premier album « Big Tear » en 2023, dont les premiers singles « Big Tear » et « Angel » viennent de sortir. Ce premier album est très attendu par les fans de l’artiste, qui ont été séduits par son style unique, mêlant la musique classique et les sons du monde avec une touche de pop. Pitou a déjà prouvé qu’elle était capable de séduire un large public, et son premier album devrait confirmer sa place parmi les artistes les plus prometteurs de la scène musicale internationale.

Sous l’oeil et l’ouie du photographe

Dans la salle intime de La Rotonde au Bota, j’ai eu l’honneur de découvrir l’artiste néerlandaise Pitou. En tant que photographe, j’ai été agréablement surpris dès le début.

Tout d’abord, j’ai été séduit par la beauté de cette jolie blonde souriante. Ensuite, lorsque la musique a commencé, j’ai été captivé par la qualité de la pop que j’ai entendue. C’était une musique intéressante et innovante, qui se distinguait.

Les sons étaient captivants, et ils semblaient se frayer un chemin vers les coins les plus reculés de mon cerveau et de mes oreilles. Pitou est une chanteuse charmeuse, qui a su captiver son public et le convaincre que tout ce qui vient du Nord doit être exploré en profondeur.

La soirée a été une belle surprise pour moi, et elle m’a rappelé que le nom d’un artiste peut cacher tant de bonnes choses. Je suis heureux d’avoir pu assister à cette soirée, et je suis impatient de voir où la carrière de Pitou la mènera.

En tant que photographe, j’ai également été ravi de pouvoir capturer la beauté de cette soirée, ainsi que la personnalité charmante et captivante de Pitou. J’espère que mes photos reflèteront la qualité de la musique que j’ai entendue hier soir.

En fin de compte, cette soirée a été une belle occasion de découvrir ce que les Néerlandais ont à offrir en matière de musique. Si Pitou est un exemple de ce que les artistes Oranje peuvent accomplir, alors je suis convaincu que nous avons beaucoup à attendre de cette région du monde dans les années à venir.

Fabian Braeckman (295)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire