Pierres au pluriel, le soir…

Pierres au pluriel, le soir…

Confestmag a eu l’occasion de découvrir, au festival Francofaune, en septembre 2019 (eh oui y avait encore des concerts…), Pierres (au pluriel,…pour pas oublier le « S » à la fin… Ce fut troublant, bizarre, insipide, etc,… mais au fil des morceaux interprétés attachant et même enivrant, disons droguant sans substances illicites.

Pierres c’est le projet solo de Pierre Leroy, lancé en janvier 2019. Finaliste la même année des concours Du F. dans le texte et Parcours Francofaune, il a depuis lors révélé son univers fait (selon ses dires) de chansons popettes décomplexées et intimes, sur scène ou via des vidéos comme « Année nouvelle » ou le récent double clip « Un énorme tattoo x Nuage blanc » , qui a reçu le premier prix lors de la compétition nationale du clip organisé par le VKRS Festival.

En concert, le projet sort de son intimité et tend vers le spectacle total : comédien et improvisateur confirmé, Pierre s’entoure d’amis musiciens et s’adonne avec eux à l’exégèse de ses propres chansons selon l’humeur, oscillant entre premier et seconde degré, avec sincérité toujours, emmenant progressivement son public vers une forme de représentation musicale hybride, aux frontières du stand-up, de la conférence et du conte. 

Pierres est en pleine préparation d’un premier disque, qui devrait se dévoiler plic ploc dans les mois à venir. Confestmag vous fais découvrir ce troubadour des temps contemporains via sa dernière trouvaille.

Retrouvez Pierres sur les réseaux sociaux https://www.facebook.com/pierresaupluriel/ Insta : pierresaupluriel

Textes et photos : BRAECKMAN Fabian & www.pierresaupluriel.com Clip : Youtube

Fabian Braeckman (37)

Auteur & Photographe

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :