Manif organisée par still alive

Manif organisée par still alive

Dimanche après-midi, Confestmag  arrive un peu avant pour être sûr d’avoir une place de parking…

Direction Mont des Arts Bruxelles, c’est là que devait se dérouler le BSF 2020…

Là où il y a Albert qui est dressé sur son cheval et que des skateurs se donnent des rdv pour réaliser leurs acrobaties…

Mais aujourd’hui c’est la Manif pour les droits des gens de l’évènementiel !

Sympa de revoir des amis photographes depuis tout ce temps, et on aurait dit  qu’on donnerait  tout pour revivre des instants ou l’on se retrouvait pour des concerts ou festivals… mais on a dur à donner tout …y a plus rien… et c’ est pour ça qu’on est là…

Calicots, slogans écrits sur les murs à la craie, déguisements, etc, … tout pour dire que tout ce qui tournent autour des concerts, des établissements de nuits, des foods-trucks, des traiteurs, des photographes et même des bars à chichas sont sur le chemin de la faillite.

Un bus a 2 étages fait son apparition au pied des marches,  avec à bord quelques personnes représentant le monde de l’amusement.  Un monde   nécessaire à l’être humain, sinon comme disait si bien un des interlocuteurs, ce serait du « métro-boulot-dodo ».

Tour à tour des organisateurs, des patronnes de bars, des acteurs,  une personnalité de la RTBF, Alexandre Bouglione représentant le cirque, des djs, …et les gens de Still alive ont pris la parole pour demander que cela cesse, et que seul le Ministre Ducarme a bien voulu écouter , trop peu évidement pour être crédibilisé.

Dans la foule il y avait tous ces gens désespéré qui recherche une solution pour leur avenir, avant d’hypothéquer  leur maison ou leur appart, mettre en faillite leur affaire âgée de 0 à 77 ans et de gérer même des problèmes familiaux ou tout simplement faire des courses pour survivre.

Une petite déception c’est le manque de présence d’ artiste confirmé, qui vivent le même désarroi, osons croire que c’est un manque d’information, ou qu’ ils se sont cachés derrière un masque et des lunettes de soleil pour se confondre dans la foule de plus ou moins 2000 personnes (trop,… très peu en rapport aux gens qui se plaignent sur les réseaux). 

Il est temps pour tous et surtout ceux qui nous gouvernent,  de trouver des solutions à court terme et pas en juin 2021 comme annoncé.

Sinon on devra se contenter de rediffusion sur les télévisions et des concerts live sur internet et déjà enterrer  le webzine qui vient de naître faute de productivité.

SOLIDARITE AVEC LE MONDE DE L’EVENEMENT …et n’oublions pas les autres oubliés de cette crise.

Fabian Braeckman (41)

Auteur & Photographe

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :