Les Francos version luxembourgeoise dévoilent un programme très alléchant.

0

En France, Il y a La Rochelle, en Belgique, Spa, et chez nos voisins luxembourgeois, les Francofolies se sont établies à Esch-Sur-Alzette.

Après ses deux grandes soeurs, c’est au tour de la cadette de dévoiler sa programmation complète pour sa 4ème édition qui se tiendra du 6 au 9 juin 2024. Du rap au métal en passant par l’électro et la pop, il y en aura pour tous les goûts ! Ninho, David Guetta, Shaka Ponk, Zaho de Sagazan, Lost Frequencies et bien d’autres artistes se produiront sur les différentes scènes du festival. Préparez-vous à un week-end de folie ! Rendez-vous sur www.francofolies.lu pour retrouver la programmation et la billetterie.

EDITO – Loic Clairet, Directeur des Francofolies Esch/Alzette

Un festival en pleine expansion, qui respecte notre public et nos valeurs

Créer un festival de toute pièce est une aventure extraordinaire, mais semée d’embuches, d’obstacles, et de défis à relever. Lorsqu’on a lancé la première édition pendant la crise sanitaire en 2020, on a réuni toutes les énergies et toutes les expertises disponibles pour proposer au public un show extraordinaire destiné à…500 personnes. Et c’était une expérience incroyable pour les quelques chanceux qui ont pu vivre la musique d’une manière à la fois extrêmement intimiste et aussi vibrante qu’on puisse l’espérer devant une grande scène d’un festival.

Aujourd’hui, alors que nous nous préparons à ouvrir notre quatrième édition, notre exigence est restée la même : une expérience unique, pensée pour le public avant tout, où chacun trouve sa place et peut vivre les choses en profondeur, mais avec une ambition et des propositions artistiques dignes des plus grands.

Car c’est un fait, notre festival grandit. En 2022, 15 000 personnes ont franchi l’arche d’entrée des Francofolies Esch/Alzette au Parc du Gaalgebierg. Ils étaient 25 000 en 2023, et nous en attendons près de 40 000 cette année. A l’affiche, nous proposons plus de 40 artistes d’univers variés, tous francophones ou francophiles, qui performeront au Parc sur 3 scènes, et dans deux salles partenaires du festival, la Kulturfabrik et l’Escher Théâtre.

Pour autant, hors de question de reculer sur le plan de nos engagements. La durabilité sociale, économique et environnementale de notre projet reste un objectif central qui guide nos choix et nos actions : cette année encore, nous allons renforcer notre approche écologique avec une vaisselle 100% réutilisable, une green team, des économies d’énergie et une communication raisonnée en matière d’impacts.

Crédit photo : Francos Esch/Alzette

Jeudi 6 juin : une déferlante de métal à la Kultufabrik

Pour ouvrir les festivités/hostilités, les Francofolies Esch/Alzette braquent les projecteurs sur le métal francophone. Loin des clichés et des idées reçues, Deluge, Lysistrata et Igorrr s’imposeront en dignes représentants de cette scène riche et diverse et exploreront des styles du thrash au black métal en passant par le death métal et la musique traditionnelle des Balkans. Placée sous le signe de la puissance, de la mélodie et de l’énergie, cette soirée sera l’occasion pour les fans de la première heure ou pour les néophytes curieux, de découvrir la nouvelle génération de métalleux français et de prendre la mesure de la vitalité de cette scène.

Crédit photo : Francos Esch/Alzette

Vendredi 7 juin : un plateau rap hors du commun et unique dans le Grand Est.

Il a fait exploser les records en remplissant deux stades de France en quelques heures, et prévoit moins de 10 dates en festival en 2024… le super poids lourd du rap Ninho sera le maitre des lieux au Parc du Gaalgebierg le vendredi 07. Il sera accompagné des fers de lance et des étoiles montantes du rap francophone : Tiakola avec son flow nonchalant et ses textes incisifs, mais aussi Luidji, La Fève, Luther, J9ueve, Baby Volcano et les Luxembourgeois Maale gars et Culture the Kid.

Pierre Pauly, Programmateur des Francofolies Esch/Alzette :

« Après les records de vente de Ninho, les dernières victoires de la musique ont remis un coup de projecteur sur le rap français. Qu’on se le dise, ce n’est plus un style musical de niche qui n’intéresse que les fans de musique urbaine. Le rap se positionne désormais sur le devant de la scène, et c’est une tendance de fond. Lors du lancement de Spotify en 2008, les artistes les plus écoutés en France étaient des artistes pop rock anglo-saxons, mais depuis bientôt 10 ans, les artistes français hip-hop dominent chaque année les classements français et s’exportent même au-delà des frontières hexagonales. C’est donc plus que naturellement et avec une réelle fierté que les Francofolies Esch/Alzette ont souhaité proposer à leur public un plateau digne de cet engouement international. »

Crédit Photo : Francos Esch/Alzette

Samedi 8 juin : on saute, on danse, on crie, on rêve, on vibre !

La programmation du samedi s’étoffe avec des nouvelles annonces. La première aura fait l’effet d’une bombe, puisqu’à peine quelques jours après l’ouverture de la billetterie, Damien Saez était annoncé complet, dans un format intimiste en solo à l’Escher Théâtre. 

Le public du Gaalgebierg pourra également découvrir ou redécouvrir Eloi, la jeune parisienne electro-clash et féministe punk qui s’inscrit avec talent dans ce que l’on appelle désormais « l’hyperpop ». Them Lights, a.k.a Sacha Hanlet, avec ses influences electronica pulsée au R’n’B soul en passant par la dark pop, ainsi que Nosi, et ses Dj sets chargés en émotions, complèteront la programmation du Parc avec leur touche luxembourgeoise pour notre plus grand plaisir. 

Ils rejoindront Lost Frequencies, Meute, Zaho de Sagazan (qui portera dans ses bagages ses 4 victoires de la musique récemment acquises), Ascendant Vierge, Apashe with brass Orchestra, Ko Ko Mo, Bagarre, Black Lilys et un show à ne pas manquer pour la tournée d’adieu épique du groupe de rock français Shaka Ponk.

(ReMarck Photos) – Shaka Ponk met toujours le feu.

Dimanche 9 juin : une journée de clôture exceptionnelle !

Lui aussi aura récemment joué les recordmans : David Guetta, tête d’affiche de cette quatrième édition, est entré dans l’histoire du stream ! Il devient le quatrième artiste le plus écouté sur la plateforme Spotify, aux côtés de Taylor Swift ou The Weeknd. Une première pour une star française ! Autant dire que sa venue au Luxembourg, dans la petite ville d’Esch sur Alzette, est un événement à ne pas manquer (pour mémoire, sa dernière venue au Luxembourg date d’il y a plus de 6 ans).

Crédit Photo: Francos Esch/Alzette

Loic Clairet : « Accueillir une star internationale du niveau de David Guetta dans notre festival est un signe fort que nous sommes fiers d’envoyer à notre public et au monde de la musique : les Francofolies Esch/Alzette comptent désormais parmi les grands, et s’imposent pour les festivaliers comme une date incontournable de leur agenda de l’été. En plus, on ouvre la saison en étant parmi les premiers du calendrier : l’occasion pour le public de découvrir pour la première fois les shows qui vont animer les festivals 2024 en Europe et à l’international. »

Pour parfaire la programmation déjà bien remplie du dimanche, Charlotte Cardin, Raphaël, Foreigners, Colt et Angel Cara viennent rejoindre sur l’affiche l’Impératrice, Olivia Ruiz, Mentissa, Santa et Julien Granel.

(ReMarck Photos) – Mentissa

La programmation en résumé :

Jeudi : A la Kulturfabrik : IGORRR – DELUGE – LYSISTRATA

——–

Vendredi : 

Au Parc du Gaalgebierg :  NINHO -TIAKOLA – LUIDJI – LA FÈVE – LUTHER – J9UEVE – BABY VOLCANO – MAALE GARS – CULTURE THE KID 

A l’Escher Théâtre : MEMM 

——–

Samedi : 

Au Parc du Gaalgebierg: SHAKA PONK – LOST FREQUENCIES – MEUTE – ZAHO DE SAGAZAN – ASCENDANT VIERGE – APASHE LIVE WITH BRASS ORCHESTRA – KO KO MO – ELOI – BAGARRE – BLACK LILYS – THEM LIGHTS – NOSI

A l’Escher Théâtre : DAMIEN SAEZ SOLO 

A la Kulturfabrik : TIKEN JAH FAKOLY & Guest

——–

Dimanche : DAVID GUETTA – L’IMPÉRATRICE – CHARLOTTE CARDIN – OLIVIA RUIZ SANTA – RAPHAËL – MENTISSA – JULIEN GRANEL – COLT – ANGEL CARA

Retrouvez la billeterie ici

ReMarck (88)

Laisser un commentaire