La 10ème du Baudet’Stival en feu avec KYO

0

Confestmag, le webzine spécialisé dans les festivals de concerts, a lancé les célébrations du 10e anniversaire du Baudet’Stival en beauté. Vendredi, l’équipe de Confestmag était présente en masse au cœur des Ardennes, sur la magnifique Place des 3 Fers à Bertrix. En tant que photographe, je me suis positionné près de la scène principale, impatient d’observer de près les subtilités des artistes, tout comme n’importe quel autre spectateur.

Mon excellent collègue, Mark Robert ( qui a couvert le Feel Good Festival le week-end dernier) m’accompagnait, ce qui nous a permis d’être présents sur les deux scènes. La scène Maziers, située sur la plus petite place, a présenté les artistes prometteurs de demain qui se disputaient l’opportunité de se produire sur la scène principale ce dimanche. Dans cet article, je présente un mélange de photos prises sur la scène principale, où chaque artiste a livré une performance inoubliable.

Pour commencer Bérode est monté sur scène pour présenter son album solo, démontrant au public qu’il peut continuer à créer une musique exceptionnelle en dehors de son précédent groupe « Dalton Télégramme ». En tant que deuxième artiste invité, Thomas Frank Hopper a offert à la Belgique un spectacle extraordinaire. Les musiciens étaient en grande forme, et Thomas, comme toujours, m’a laissé une impression durable. Beaucoup de mes compagnons de concert, qui ne connaissaient pas ces artistes, ont exprimé leur gratitude pour mes recommandations et mon attention à la performance de Thomas. Ce fut une découverte délicieuse pour beaucoup et sans aucun doute un signe de salles combles pour ce groupe méritant dans un avenir proche.

Ensuite, vint la révélation des derniers mois, la jeune et talentueuse artiste Rori. Malgré son apparence juvénile, elle nous a captivé avec une performance que seule elle pouvait offrir. Elle a interprété certains de ses succès que nous connaissons tous à force de les entendre à la radio. Accompagnée de son batteur aux yeux bleus et de son guitariste, qui se proclame fan de « Nirvana », la prestation de Rori était impeccable, laissant entrevoir sa volonté de se produire dans d’autres festivals tels que Spa, le festival Solidarités fin août, et en concert à l’AB le 7 novembre.

La soirée se poursuit avec Julie et Sasha, le duo déjanté de Juicy. Ces musiciennes incroyablement talentueuses, avec leurs compétences en synthé et percussions, ont apporté une chorégraphie démente. Elles portaient toute deux des tenues rouges saisissantes. Bien que j’aie regretté les petites danses auxquelles ils nous avaient habitués au début, vendredi, leur performance a atteint un sommet de perfection. La frénésie qu’elles ont suscitée chez le public nombreux était un prélude prometteur au concert principal de la soirée, celui du groupe légendaire, KYO.

Sans aucun doute, KYO a livré l’une de ses meilleures performances à ce jour. Ben et ses camarades de groupe ont profité de l’air rafraîchissant des Ardennes pour présenter une production scénique impeccable dans le cadre de leur tournée en cours. Il était évident qu’ils désiraient profondément honorer cette scène et personnellement, j’ai pleinement apprécié cette expérience que je n’ai pas pu m’empêcher de partager avec certains membres du groupe après cette extravagance musicale intemporelle.

La nuit touchant à sa fin, il était temps pour moi de retourner à l’hôtel, sachant que samedi serait une journée intense et passionnante de performances, culminant avec un spectacle époustouflant de Gims et Dadju.

Restez en alerte pour notre couverture du reste du week-end du Baudet’Stival, dont il reste encore des places pour samedi et dimanche, alors que Confestmag continue de capturer l’essence et la magie de ce festival remarquable pour ses lecteurs dévoués.

Fabian Braeckman (295)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire