Tomomi du pays du soleil levant

Tomomi du pays du soleil levant

Tomomi est une auteur-interprète du pays du soleil levant à la voix cristalline. Son parcours est riche et atypique.

Je m’appelle Tomomi, je suis d’origine japonaise, née dans un petit village de pêcheurs à Numazu, près du mont Fuji. J’ai grandit dans une famille nombreuse.
Je me suis initié à l’âge de huit ans aux chœurs avec mon professeur Aoki Schinichiro, avec lequel j’ai eu une vie pleine d’expériences musicales très riches; de nombreux récitals mais aussi j’ai eu l’occasion de chanter avec les Chœurs de Jeunes Garçons de Vienne, les chœurs philharmonique tchèques d’enfants Kühn, Prague et les Petits Chanteurs de la Croix de Bois, Noël 77, dans la préfecture de Shizuoka pendant leurs différentes tournées au Japon
C’est à cette période que j’ai découvert la joie de la musique et le bonheur du chant, en dirigeant une chorale de mon école.
La musique m’a fait découvrir les diversités culturelles.
J’ai ensuite étudié d’autres moyens d’expressions, le design, le dessin et la peinture dans l’institut de beaux-arts de l’école Bunka Gakuin à Ochanomizu de Tokyo. C’est à ce moment là que j’ai rencontré l’artiste peintre et scénographe Patrick Gerola, aujourd’hui mon mari. Avec lui, nous avons organisés de nombreux échanges culturels avec peintres, musiciens, danseurs et artistes innovateurs, en créant PAXO studio Art Production qui a pris naissance à Rome avec les artistes Francesco Mancinelli, sculpteur, compositeur, musicien et Roberto Meta, artiste peintre.

Mon parcours à fait que j’ai participé à de nombreux spectacles et performances sur scène, dont celui de Tenerife, en 2000, LOS OJOS DEL CIELO qui est un spectacle multimédia qui s’inspire d’histoires provenant de trois continents différents. Le spectacle utilise différents moyens d’expression : danse, musique, chant et peinture.
J’ai collaboré en tant qu’auteur-interprète avec Francis Hernandes, musicien, compositeur, musicothérapeute et multi-instrumentiste d’origine canarienne, pour la production du spectacle Berthelius Dance Company.
Le compositeur a utilisé ma voix en grande partie comme instrument, c’était très enrichissant. La première du spectacle a eu lieu dans la Sala la Granja de Santa Cruz de Tenerife en 2000 et chantée sur scène en live avec Ingrid et Elvira Medina, comme danseuses.
L’album de style ethnique a été enregistré à cet effet pour continuer à jouer le spectacle en mon absence.
Le chant associé avec la chorégraphie donne lieu à un spectacle vivant et rend la scène accessible au plus grand nombre.
Chanter c’est à chaque fois raconter une histoire.
Le plus important pour moi, c’est d’interpréter, à travers ma voix et mon corps, faire partager au public mes émotions même si le texte est dans une autre langue.
Que mes paroles soient positives et rendent les auditeurs plus heureux.
Chaque son, mélodie composée en harmonie doivent avoir un effet profond sur chaque personne. Une musique de relaxation qui peut détendre n’importe où, n’importe quand.
En 1999 j’ai sorti un ensemble de 3 chansons.
« Japonida » réaliser avec le compositeur et musicien Gino Malisan, membre de l’orchestre de rock Esperanto. La première chanson du coffret « Love N°5 » est une version disco et les deux autres « Kagi » (La clé) et « Nichiyobi no Asa » (Dimanche matin) sont des chansons qui ont une Ambiance lounge, calme et reposante. Enregistré à Bruxelles et imprimé chez TOSHIBA-EMI à Tokyo. Programmé par Jerome Munafo, Antonio Baltassare et Gino Malisan.

Ensuite j’ai enregistré un album de 12 chansons, Tokai (Grande ville) qui séduit l’imagination.
C’est un voyage à travers les musiques du monde. Album réalisé avec plusieurs grands compositeurs tels que Gino Malisan, musicien, compositeur ; Jerome Munafo, compositeur, guitariste et chef d’orchestre d’Adamo, et Philippe Deweys compositeur, producteur et musicien. Les chansons sont en japonais, ce qui permet au public international de rester au plus près de son imagination. Une seule chanson de l’album que je n’ai pas écrite est en français. Paroles et musique de Serge Gainsbourg, avec l’aimable autorisation de © 1978 par Melody Nelson Publishing.
Recorded and Mixed at La Rivière by Philmarie en Belgique et Imprimé chez SONY DADC Japan Inc. à Tokyo.
Ont collaboré à cet album les musiciens, Jerome Munafo, Aldo Martinig, Philippe De Cock, Antonio Baldassare, Philippe Mobers, Gino Malisan, Phimarie, Stephane Wertz, Clara Park, Jan Debaker, Gino Lattuca, Salvatore Infantino et Claude Podgornik.
La chanson « KAMAKURA » fait partie de l’album TOKAI. Sortie récemment en film vidéo sur youtube, qui a été réalisé par la jeune et talentueuse cinéaste belge Nina Degraeve. Une performance qui séduit l’imagination par la vue et le son. Ce film a déjà énormément de succès et va être projeté prochainement sur grand écran à Tokyo où je vais l’interpréter en live.
Pour le moment, je continue à écrire des chansons dans notre studio à Tokyo.
J’espère sincèrement, étant donné les circonstances surréalistes de l’enfermement, que ma chanson Kamakura vous fera faire un merveilleux voyage et vous détendra au maximum.
Je vous remercie de m’avoir interviewé et ainsi que les lecteurs de Confestmag .

Propos recueillis par Yole

Yole (12)

Auteur ConFestMag

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :