LIEGE NEW WAVE EVENTS

LIEGE NEW WAVE EVENTS

DJ depuis 30 ans, Pascal Guisse évolue dans le milieu des musiques où le noir est une couleur.



Début des années 80, adolescent, Pascal échange des cassettes avec ses potes, et comme l’Internet n’existe pas, il se débrouille pour rejoindre la communauté de ceux qui ne parlent pas mais écoutent. C’est l’époque de la New beat, de l’Electro, de ce qu’on appellera plus tard l’EBM et de l’effervescence musicale en Belgique.

A 20 ans, Pascal passe ses week-ends en discothèque et découvre ce qui sera appelé plus tard le « gothique » et la « new wave ». De fil en aiguille, Pascal commence à organiser des soirées dans un bar qu’il fréquente régulièrement où il mixe du « métal » avec de la « new wave ». Souhaitant perpétuer l’aventure à sa sauce, il crée les soirées « Welcome to the Sanctuary » qu’il anime. Il anime également les afters de divers concerts et festivals en Belgique.

Pourquoi ne pas organiser des concerts ? :

Souhaitant se lancer prudemment, des concerts « Tribute » de ‘Joy Division’ et ‘The Sisters Of Mercy’ voient le jour. Dans différentes salles liégeoises, s’ensuivront des concerts de : ‘Simi Nah’, ‘Dageist’, ‘Red Zebra’, ‘Dark Door’, ‘Christian Death’, ‘The Arch’ et ‘The Chameleons’.

‘Liège New Wave Festival’ :

En 2017, va naitre le ‘Liège New Wave Festival’ qui accueillera ‘Honeymoon Cowboys’ (ex-Siglo XX), ‘Ground Nero’, ‘The Hermetic Electric’, ‘Sygo Cries’ et ‘Suffocating Minds’.

Organiser des festivals demande énormément d’investissements personnels et financiers, la passion de la musique ne suffit pas toujours et le public n’est pas toujours au rendez-vous.

Jean-François, addict de musique depuis son plus jeune âge, grandit dans les 80-90’s et s’intéresse d’abord à la musique « électronique », dont la Belgique fut un des berceaux avant de s’intéresser au mouvement « punk », « wave » et « gothique ». Actif en tant que DJ jusqu’au début des années 2000, il revient activement à la musique en 2015. Après un peu de réflexion, Jean-François propose à Pascal de développer le concept du ‘Liège New Wave Festival’ et de s’associer.

Pascal ne se décourage pas et la seconde édition, en 2018, proposera les concerts d’’Autopsie d’Une Ombre’, ‘Astrasonic’, White Coal Addiction, ‘IAMTHESHADOW’, ‘Der Himmel Über Berlin’, ‘She Pleasures Herself’ et ‘Parade Ground’.

Courant 2019, après avoir presque terminé l’organisation de la troisième édition à lui seul, Pascal s’associe avec Jean-François sur base de l’envie commune de voir perdurer l’évènement dans le temps et d’en créer d’autres. Cette édition accueillera ‘Zwaremachine’, ‘Vuduvox’, ‘Siva Six’, ‘Dark Side Eons’, ‘Ash Code’ et ‘Whispering Sons’. C’est un succès.

Pascal et Jean-François se sont rencontrés grâce à leur passion commune : les musiques dérivées de la « new wave » et du « gothique » des années 80-90. Pascal est incollable sur les groupes de ces mêmes années et se dit plutôt « de la vieille école ».
Jean-François s’est tourné vers les groupes plus actuels et est au parfum des dernières nouveautés qui valent le détour qu’elles viennent d’Europe, des Pays de l’Est ou d’outre-Atlantique. C’est parce qu’ils sont complémentaires qu’ils ont décidé de s’associer pour promouvoir dans leur région ce mouvement musical revendiqué pointu.

2020 et l’après :

La première édition du ‘Dark Winter Festival’ s’est déroulé en janvier et a accueilli des confirmations ainsi que des nouveautés : ‘Kezdown’, ‘Eryx London’, ‘White Coal Addiction’, ‘Der Himmel über Berlin’, ‘The Arch’ et ‘Dageist’. L’écho des artistes et du public présent fut très positif et encourageant. Il n’aura manqué qu’une vingtaine de participants pour rentrer dans nos frais.

Le ‘Black Spring Festival’ aura lieu en avril avec rien de moins que ‘Then Comes Silence’ et ‘Wisborg’ en têtes d’affiche, accompagnés de ‘Joy/Disaster’, ‘Je t’Aime’, ‘Turn Off The Light’ et ‘The Mars Model’. Une fort belle affiche résolument « gothique », « post-punk » et « dark ».

La quatrième édition du désormais bien connus ‘Liège New Wave Festival’ vous accueillera en septembre avec notamment l’incontournable de la « darkwave » ‘Selofan’ et le très connu chez nous ‘Star Industry’. (Voir rubrique « Events »)

Dans nos régions, ce courant musical étant plutôt retourné à la confidentialité de l’underground, à une culture parallèle pour passionnés, il faut une bonne dose de courage et d’audace pour maintenir le mouvement en vie et programmer ce type d’affiche en Belgique francophone.
Les idées ne manquent pas et nous sommes bien décidés à perpétuer nos efforts pour vous ravir et vous faire découvrir et redécouvrir des artistes méritants, nouveaux et plus anciens. Le pari reste osé et ne sera gagné que si le public joue le jeu et est présent aux évènements déjà fixés et annoncés. Notre ‘Graal’ ne s’exprimant pas en termes de bénéfices mais de participation et d’engouement !

Nous comptons sur vous !

Restez connecté !

ConFestMag (69)

ConFestMag.be

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :