Julien Doré

Julien Doré

C’est l’histoire d’un simple tweet, qui réalisa le rêve d’une centaine de fans.

Ce samedi 29 Août à Cannes, nous pouvions apercevoir un petit rassemblement fort joyeux, attendant devant un cinéma. Du rose et du bleu, des sourires, des retrouvailles, de la complicité et des étoiles dans les yeux. Cet après-midi là s’est déroulé une rencontre hors du temps, entre Julien Doré et quelques-uns de ses fans, en un lieu qui porte le doux nom d’ « Olympia », comme pour oublier un peu, les temps étranges que nous traversons. 

L’Artiste tant adoré, et attendu depuis plus de deux ans, est venu à la rencontre de cette poignée de fervents adorateurs, pour leur présenter « aimée » en exclusivité et dans l’intimité d’une petite salle aux fauteuils rouges, quelques jours avant sa sortie officielle le 4 Septembre. Cet opus porte le prénom de sa grand-mère Cévenole de 99 ans, et de sa maman.

C’était ainsi l’occasion rêvée, pour eux, je vais même dire pour nous, car je fais moi-même parti des chanceuses personnes présentes en cet instant privilégié, de découvrir le nouvel album de la plus jolie des façons. Sur nos sièges, des cadeaux nous attendaient, offerts par les organisateurs du groupe, mais aussi par Julien lui-même et son producteur Colombia : des totes bags contenant goodies, et affiches, mais aussi des masques noirs sur lesquels est inscrit « aimée » , ils nous rappellent les conditions actuelles, une distanciation sociale, présentement respectée par des sièges vides entre chacune des personnes présentes. Oui, Julien Doré est de retour mais les temps ont changé. Sa tournée s’annonce pour l’automne 2021… et masquée.

Lorsque l’artiste est apparu, il était quelque peu ému par les retrouvailles avec son public, il s’est rapidement exprimé avant de s’éclipser le temps de nous confier l’écoute d’ « aimée » Nous étions les premières oreilles à découvrir l’album (après sa maman !)

Le premier titre « La fièvre » a fait suite à l’émotion & à l’euphorie générale, c’est en choeur que nous l’avons chanté et c’est ensemble que nous nous sommes levés pour danser sur le tube de l’été.

L’écoute a ensuite été attentive, des regards en cherchant parfois d’autres, comme pour communiquer sans parler, sur la musique qui nous enveloppait. Nous y avons découvert onze pépites, dont trois feats (avec Clara Luciani, les rappeurs belges Caballero & Jeanjass ainsi que Simone & Jean Marc, ses deux chiens) 

 « Aimée » est un album composé de chansons à texte. Un opus Injecté de tendresse et à la fois marqué par une urgence, une gravité. On y retrouve aussi cette touche d’humour propre à Julien Doré. Teinté d’espoir et d’inquiétude, Il s’adresse aux générations actuelles et à celles de demain. Les enfants sont des interlocuteurs évidents pour certains morceaux. Un album doux & mélancolique à la fois, qualifié par les Inrockruptibles de « Pop verte »  

Un chaleureux moment d’échange, entre Julien et le petit groupe a prit place suite à l’écoute, dans la bienveillance et le respect. Des questions parfois timides, des réponses étoffées, entre des yeux qui pétillent. Le moment était aux confidences.
C’est dans une ambiance joyeuse et sereine, entre éclats de rires et sanglots ravalés, que l’artiste nous a ainsi confié intimement ses secrets de création, ses préoccupations sur le monde actuel et nous a parlé de sa nouvelle vie à la campagne. Le coeur sur la main Julien Doré s’adonna même à une séance de dédicaces imprévue, tout en respectant les gestes barrières.

« Le fil conducteur du disque je pense que ça a d’abord été un vrai changement de vie pour moi, quitter Paris, revenir dans le Sud, et essayer de réfléchir à ce que j’avais fait, et surtout me dire que je ne n’avais pas envie de revenir avec un disque, des chansons qui auraient été dans l’héritage des précédentes, après ce que j’avais vécu, qui était quand même complètement fou, entre Love et Esperluette jusqu’à la fin de ma tournée acoustique. J’avais vraiment vraiment besoin d’une rupture qui soit à la hauteur de celle que j’avais imposée à ma vie. Et puis le monde autour de moi, tout ce qui s’est passé autour de nous m’a fait prendre conscience de l’envie de vous confier, des chansons où j’en dirai un peu plus sur moi, ou j’en dirai un peu plus sur ce monde là, tout en gardant cette voie, et puis cette façon, ces mélodies que j’aime faire, qui sont ma couleur à moi… Je pense que c’est juste l’écho de ma vie aujourd’hui, vous dire un peu plus de choses, en protéger un petit peu moins… J’ai moins peur qu’avant. » Julien Doré – Cannes.

Une jolie histoire qui prit naissance un mois plus tôt, lorsque Meyer Khayat, l’administrateur du fan club « Julien Doré With Love » ou « JDWL » composé d’environ 2000 membres, envoya par hasard, un tweet accompagné de l’image d’un théâtre cannois qu’il venait de photographier en se baladant  « Je me lance, qui ne tente rien n’a rien… Julien, si je loue ce théâtre de Cannes avec une centaine d’amis du JDWL, tu viens nous présenter « aimée » en exclusivité? » Ce à quoi, Julien Doré répondit en deux mots qui mirent le groupe en effervescence : « Avec plaisir »

Cerise sur le gâteau, l’artiste a tenu à prendre entièrement en charge les frais de location de la salle. Une grande partie des membres présents ont souhaité verser la somme qu’il était prévu de payer pour cette location collective, dans une cagnotte. Elle s’élève à environ 900 euros. Cette cagnotte sera reversée à La fondation de protection des femmes, dont Julien Doré fait déjà don des fonds perçus avec son clip du remix de La fièvre « La Fever» qui dénonce l’image de la femme dans le milieu médiatique, image du monde actuel.

Et si, découvrir un album en avant première dans une salle noire de cinéma, ensemble, devenait un évènement commun lors des futures sorties d’albums? Et si les problématiques qu’amène la covid, faisait naitre de nouvelles idées culturelles, de nouveaux évènements, des nouvelles formes d échanges, pour le monde de demain? 

Davantage d’intimité, plus de proximité tout en se respectant.

«  Ce qui reste dans ce disque là du gars que j’étais il y a 15ans, c’est certainement le gars qui n’a jamais cédé à donner sa liberté au nom de quoi que ce soit »

Julien doré

« C’est un album sur demain, sur l’enfance, la transmission, et bien évidemment si on pense à demain, évidemment qu’on se pose la question de se dire est-ce que le sol sur lequel on pose nos pieds chaque jour pourra encore résister quelques années pour nous supporter »

Julien doré

Citations de Julien Doré lors du showcase RTL II le 02/09/20

Sortie de l’album: 04/09/20 . Ouverture de la billetterie: 10/09/20. Une tournée qui commencera le 01 Octobre 2021 à Amiens, dont une date belges le 16/10/21 à Forest National de Bruxelles.

Photographies et article: Mélanie Lhote

Mélanie Lhote (3)

Photographe et Auteur

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :