Ce n’était pas une erreur d’accepter ton invitation… Louise.

0

Avec 2,7 millions d’exemplaires physiques vendus rien qu’en France, le premier album du groupe Louise Attaque est l’un des albums francophones les plus marquants de ces 30 dernières années. Il faut dire que quasi chaque morceau de cet opus, devenu rapidement mythique, a fait un carton, au point que tout le monde, ou presque, en ce compris de jeunes pousses nées après la sortie de cet album, est capable de chanter les paroles des deux ou trois morceaux qui ont été les plus médiatisés.

25 ans que l’album Louise Attaque égaye nos journées et soirées.

Les titres sont même plus connus que le nom du groupe ou de ses membres. Louise Attaque, cela parle aux quadras et cinquantenaires, voire à quelques trentenaires probablement, mais pour le reste… Par contre, il suffit de chantonner quelques notes ou phrasés de Ton invitation, Léa ou encore J’t’emmène au vent pour qu’une chorale s’improvise en deux secondes à peine.

Gaëtan Roussel retrouve ses potes pour les titres les plus emblématiques du groupe.

S’il s’est formé officiellement en 1994, le groupe Louise Attaque a connu quelques « coupures ». On a même cru, lorsque Gaëtan Roussel a entamé une carrière solo, que la belle expérience était déjà derrière eux. Mais, sans être pour autant prolixe en termes de titres, le groupe renaît régulièrement de ses cendres, sortant ci et là un album. Voici quelques mois est apparu sur les ondes, et dans les bacs, Planète Terre, le 5e album studio de quatuor parisien. Une belle surprise pour les fans. Mais c’est bien pour fêter le quart de siècle de ce premier opus éponyme que l’invitation leur a été lancée par les organisateurs des Solidarités.

Un show prenant pour clore en beauté le volet 2023 des Solidarités.

Une clôture de festival qui s’annonçait donc … festive. Et ce fut le cas. Le violon d’Arnaud Samuel, la basse de Robin Feix, la guitare de Nicolas Musset et la combinaison guitare/voix de Gaëtan Roussel font visiblement toujours mouche. Des prestations de ce genre, nous en redemandons. C’est rythmé, plaisant, chantant et dansant, comme une sorte de karaoké géant où les artistes originaux viennent donner la cadence, et le public adhère. Quel succès!

La Brune, les Nuits parisiennes, Léa… quel titre choisir???

Retrouvez les clichés de ce concert et des trois jours du festival sur la page Facebook ReMarck Photos.

ReMarck (99)

Laisser un commentaire