Babysolo33 est un artiste qui va à contre-courant à une époque où l’intimité est souvent partagée sur Instagram et où chacun semble être le héros de sa propre histoire sur internet. Au lieu de cela, Babysolo33 partage sa vie à travers la musique, s’inspirant d’artistes tels que France Gall, Trippie Redd, PNL et même la Star Academy. Ses chansons sont comme un journal intime, avec une utilisation intensive de rythmes autotune et trap. C’est un aperçu privilégié de la vie d’un millénaire, alors que son son se déplace avec fluidité entre R & B, rap SoundCloud et dancehall emo.

Visuellement, Babysolo33 se situe dans un monde numérique et nocturne, avec une palette de couleurs dominée par des nuances de rose et de violet. Elle est fortement influencée par l’esthétique et les sons des années 2000, canalisant ses rêves, sa colère et ses désillusions romantiques d’une manière faussement innocente. Son premier album, « SadBaby Confessions », ressemble à un film de passage à l’âge adulte, une version féminine de « The Breakfast Club ». À travers sa musique, Babysolo33 offre un regard non filtré sur la réalité d’une jeune femme naviguant à travers les complexités de l’âge adulte, et nous invite à la rejoindre dans ce voyage émotionnel. Avec son style unique et ses paroles auxquelles on peut s’identifier, Babysolo33 est une artiste à surveiller dans les années à venir.

Fabian Braeckman (297)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire