Julien Granel est un artiste qui a su se faire un nom dans l’univers de la pop française. Dès son plus jeune âge, il est attiré par les sonorités de Mika, puis de Freddy Mercury et des Beatles. Cette passion pour la musique l’amène à intégrer le Conservatoire, où il affine ses compétences pendant 14 ans. Parallèlement, il s’essaie aux musiques électroniques et se produit avec un groupe électro-rock dans les bars des Landes.

Sa rencontre avec son manager et sa signature avec le label Cinq7 lui permettent de se faire connaître du grand public. Il part en tournée avec Angèle et enchaîne les dates dans les Zéniths. Deux ans après la sortie de son premier EP « Bagarre Bagarre », il sort « Cooleur », un premier album résolument cool, coloré et envoûtant. Avec cet opus, il nous offre une bande son estivale, pleine de groove, de jam brûlantes et de pépites feel-good. Le chanteur nous emmène dans un univers cool, où la couleur est omniprésente, pour un été supa dupa cool.

Sous l’oeil et l’ouie du photographe.

Julien Granel est un artiste surprenant et attachant, qui a su marquer les esprits lors de son passage sur scène. Ce « saltimbanque des temps modernes » a su créer une ambiance unique et entraînante, emportant le public dans son univers singulier.

L’un des moments les plus mémorables de son spectacle a été lorsqu’il est descendu dans la foule, créant une interaction particulièrement chaleureuse et conviviale avec son public. L’artiste a su instaurer une véritable complicité avec les festivaliers, laissant une impression de proximité et de spontanéité.

Malgré le fait que Julien Granel ait joué en début de soirée, lorsque le soleil était encore présent, il a su créer une atmosphère colorée et vivante, transportant les spectateurs dans son univers festif et déjanté.

Si vous avez la chance de croiser la route de cet artiste, ne manquez surtout pas l’opportunité de le voir sur scène. Son spectacle est une expérience à part entière, où l’on peut retrouver une ambiance électrisante et une énergie communicative. Julien Granel est sans aucun doute l’un des moments forts de ce festival, à ne manquer sous aucun prétexte.

Fabian Braeckman (295)

Auteur & Photographe

Laisser un commentaire