Yes repart vers une nouvelle Quête ! :

Yes repart vers une nouvelle Quête ! :

Après de trop longues années de silence, le groupe Yes est enfin de retour depuis ce 8 octobre avec un nouvel album « The Quest », avec un changement de taille vu que le groupe s’est vu contraint de retourner en studio, amputé de Chris Squire malheureusement décédé en 2015, obligeant ainsi Steve Howe a reprendre la direction du groupe tout en assumant à la fois la production de ce nouvel opus, mais aussi l’écriture d’une bonne partie des nouvelles chansons, avec une place prédominante par la même occasion des guitares, avec la ferme intention de se démarquer tout en se réinventant pour ne pas refaire et redire tout ce qui avait déjà été enregistré avant ce long silence et c’est d’ailleurs pour cette raison que la plume de Geoff Downes semble moins être présente à l’écoute de ce nouvel effort musical, le seul petit bémol sans aucun doute de ce nouvel opus quand on connaît le talent d’écriture du bonhomme, mais musicalement on ressent directement que Jon Davison grâce à son aptitude à jouer de n’importe quel instrument même si ce dernier excelle dans l’art de jouer de la guitare, est venu renforcer justement comme il est annoncé ici plus haut, les plages musicales de ses riffs de guitares qui se font entendre tout au long de l’album, occupant une place prédominante, et déjà avec l’ensemble de tous ces éléments réunis, on sait déjà que Yes ne va pas nous refaire ce qu’il fait admirablement depuis des années, mais bien au contraire, bannira d’un grand No, toute forme de facilités. Si l’on se penche sur le titre de l’album, on ressent que la Quête dont il est question, est particulièrement axée sur les défis et les challenges qui attendent les nouvelles générations afin de pallier au dérèglement climatique tout en faisant de son mieux pour préserver la nature dans son état premier. Les enjeux de l’intelligence artificielle et l’impérieuse nécessité de raisonner non pas seul dans son coin, mais au travers de la collectivité sont également des sujets qui sont abordés au travers des thématiques que Yes a voulu conférer à son album dans son habillage made in 2021. Privilégiant comme souvent la qualité à la quantité, le groupe a beau avoir hiberné pendant des années, il ne nous revient qu’avec 8 titres sous le bras, mais sur certaines versions du nouvel album, on pourra retrouver 3 titres bonus afin de se rapprocher de ce qui se fait généralement en matière de réalisation d’un CD. On n’est pas déçu néanmoins du côté de chez Confestmag, car appréciant la littérature, nous avons aimé l’importance importance accordée à l’écriture qui est ici plus développée et maîtrisée, le tout bercé par une harmonie musicale maîtrisée qui laisse à penser qu’entre les 52 années qui séparent la sortie du premier album du groupe à ce dernier, que le groupe n’a rien perdu de sa superbe et fait de cet opus, une bien belle surprise bercée par une réussite incontestée.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :