Vaya Con Dios, de retour aux affaires ! :

Fondé à l’aube de l’année 1986, le groupe Vaya Con Dios se compose à l’origine de Dani Klein , Dirk Schoufs et Willy Willy, avec une arrivée dans le milieu musical qui démarre plus que très bien vu que leur premier single « Just a Friend of Mine », va devenir l’un de leurs plus grands tubes et permettra la sortie d’un premier album éponyme deux ans plus tard. Après Night Owls, un second opus paru en 1990 et qui vient confirmer tout le bien que l’on pense du groupe, Willy Willy est le premier membre du trio a quitter l’aventure, avant d’être rejoint peu de temps après par Dirk Shoufs qui malheureusement disparaîtra peu de temps après en raison de sa maladie. C’est donc seule que Dany Klein va poursuivre l’aventure en semant sur son parcours, deux nouvelles productions « Time Flies » et « Roots and Wings », qui sortent respectivement en 1992 et 1995. Cependant il faudra attendre trois plus tard pour que la carrière de Vaya Con Dios se relance véritablement, grâce à la sortie de la compilation « What’s A Woman: The blues side of », mais dans l’année qui suit Dany Klein décide de plancher sur un autre projet que son groupe fétiche et fonde avec des amis, le groupe Purple Prose qui aurait droit à son album éponyme. Cinq années plus tard, on retrouvera finalement le son de Vaya Con Dios, grâce à l’album « The Promise » qui on ne le sait pas encore, sera véritablement le dernier album de Dany Klein, qui laissera à son public un ultime souvenir grâce à la sortie d’une nouvelle compilation en 2006, intitulée ‘The Ultimate Collection », avec comme cerise que le gâteau, le DVD du concert acoustique enregistré à Bruxelles, et même si en 2008 elle continue de tourner avec son groupe Vaya Con Dios, Dany Klein semble disparaître des radars pour de bon, confirmant ce qui avait été annoncé auparavant à son public. Heureusement en musique rien n’est définitif et en cette fin octobre, Dany Klein se rappelle à notre bon souvenir en affirmant que 2023 sera bien l’année du retour du groupe avec un album qui va sonner comme aux origines du groupe. Mais avant de revenir pour de bon, il est toujours préférable de se rappeler aux bons souvenirs d’un public déjà conquis tout en tentant de viser de nouvelles couches d’amateurs de musique, et c’est ce que Dany Klein fait en ce moment, en proposant un album de reprises façon piano/voix comme l’ont déjà fait ses collègues Arno et Louis Chedid, une façon de faire redécouvrir au public des chansons qui sont restées gravées à jamais dans leur mémoire mais sous un habillage différent, un travail que le confinement a rendu possible, car Dany Klein partage sa vie entre la Belgique et l’Espagne, mais vu qu’à l’époque les voyages sont rendus on ne peut plus difficiles par le contexte sanitaire, on tente de s’occuper comme on peut, et pour une fois la pandémie a du bon, nous apportant sur le plateau le retour de l’un des groupes phares de notre plat pays, qui compte quand même 10 millions d’albums vendus. Outre l’expérience Vaya Con Dios, Dani Klein s’est essayée à une carrière solo et en 2009, elle sort un album de reprises dédiées aux plus grands artistes francophones tels Jacques Brel, Barbara, Brassens ou en Léo Ferré, avec l’inédit « Comme on est venu », qui a droit également à sa version 2022 grâce à l’album qui vient de sortir.

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.