Une grammaire londonienne résistante au Brexit ! :

Une grammaire londonienne résistante au Brexit ! :

Quatre ans après un somptueux second album qui fit entrer le groupe London Grammar au panthéon des artistes qui comptent, c’est enfin ce 9 avril que sortent leurs nouvelles aventures musicales maintes fois reportées en raison de la crise Covid. Ce qui marque à l’écoute de ce 3ème opus c’est la volonté de la chanteuse Hannah Reid de sortir de sa zone de confort pour s’imposer et de se mettre encore plus avant, devenant ainsi le véritable leader du groupe à un moment où elle le ressentait le mieux. Sa présence en solo sur la pochette du 3ème opus en est la preuve significative, ainsi que dans les clips qui vont illustrer de nouvelles aventures musicales, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’elle veut tirer la couverture à elle et renier ses deux comparses Dot et Dan, c’est juste que ce 3ème album présente bon nombre de connexions avec son histoire personnelle, mais Hannah affirme déjà que si le 4ème futur opus se voulait plus dansant, alors qui sait c’est Dot qui reprendrait les devants, comme quoi il règne une ambiance saine et conviviale au sein du groupe qui préfère avance que de se perdre dans des problèmes d’égos. Les 11 titres qui composent ce nouveau chef-d’oeuvre nous emportent vers une atmosphère planante qui nous remémore les débuts du groupe, avec une orientation plus centrée électro-pop, avec également la volonté de ralentir le tempo comme pour le titre America dans lequel Hannah s’accompagne uniquement de quelques notes de guitares pour un résultat somptueux comme à la coutumée. Cette chanson dispose d’ailleurs d’une double lecture car elle se veut à la fois le témoin des événements qui ont traversé l’Amérique au cours des dernières années, mais aussi le reflet de la propre histoire d’Hannah qui n’était plus certaine de pouvoir composer de nouvelles chansons, lorsque la tentative d’écriture de ce titre America, lui a permis de se remettre en piste pour notre plus grand bonheur car ce Californian Soil, titre de l’album, est une fois de plus un pur chef-d’oeuvre.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :