Un live au soleil pour les Stones ! :

Un live au soleil pour les Stones ! :

L’avantage avec les groupes de renom c’est qu’ils n’ont pas besoin de faire parler beaucoup d’eux pour tracer leurs empreintes au sein de la légende musicale et c’est un peu le cas avec les Stones qui depuis 2005 et leur dernier effort studio « A bigger bang », n’ont plus rien proposé à leur public, si ce n’est en 2016 un best-of intitulé « Blue and lonesome », sur lequel le groupe revisite les succès des artistes qui les ont fait vibrer dans ce genre musical, histoire d’aller à l’encontre de la maison de disques qui était bien disposée à ressortir un XXème best-of pour combler le vide musical laissé depuis tant d’années. Depuis ce 5 juillet, l’album Bigger Bang voit à nouveau sa carrière se prolonger grâce à la sortie d’un album inédit enregistré en public intitulé « Live on Copacabana Beach », accompagné soit d’un DVD et/ou d’un Blu-Ray, afin de pouvoir profiter de cette tournée sous tous les aspects, qui a en fait été enregistrée entre 2005 et 2006, afin de promotionner l’album Bigger Bang que l’on attendait à l’époque depuis 8 longues années, et c’est donc tout naturellement que le public a répondu en masse, vu que les Stones sont parvenus à fidéliser 1,5 millions de spectateurs pour ce concert exceptionnel qui avait pour cadre le plage paradisiaque de Copacabana, à une époque où le Covid ne savait pas encore nager et où il faisait bon vivre et de se rassembler en communauté autour de la bonne musique, et vu qu’il y a déjà 15 ans que ce show exceptionnel s’est produit, il était temps de marquer ce bel anniversaire en offrant aux auditeurs, faute de nouvel album des Stones en vue, ce témoignage d’une belle époque aujourd’hui gravé sur CD et autres supports médias. Cette année, Mick Jagger est sorti de sa réserve en formant avec Dave Grohl, le chanteur leader des Foo Fighters, un duo sur le sublime morceau Easy Sleazy, qui aborde avec un second degré évident le mal que nous avons toutes et tous à vivre le quotidien avec cette pandémie et surtout vivre masqué tout en essayant de tuer le temps comme on peut. Reste à savoir si cette collaboration va déboucher sur un nouvel album et/ou rester au stade d’un single surprise qui n’aura pas de suite, mais une chose est certaine c’est que nous passerons l’été avec les Stones afin de fuir le temps maussade de la Belgique et surtout sans prendre le risque d’aller attraper un Delta en vol plané et ses variantes déconcertantes.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :