Un album de reprises pour the Sex Bomb ! :

A 80 ans, le papy supersonique a opté pour ne pas s’inscrire à la caisse des retraites et après avoir été juré au cours de 10 saisons dans le cadre d’une émission équivalente à The Voice, le voici de retour avec un album de reprises intitulé « Surrounded by Time », avec en cerise sur le gâteau un titre inédit coproduit par Ethan Jones et Mark Woodward. Bien entendu comme de coutume, l’artiste s’en donne à coeur joie en mettant ses compétences vocales au profit des titres dont il assume la reprise comme un chef, tout en ayant réalisé l’exploit de les emballer autrement, alors qu’il aurait pu en sortir tout simplement de pâles copies, le tout chaloupé par de subtiles mélopées de rock et d’électro, domaine qu’il connaissait peu jusqu’ici mais qu’il explore et maîtrise avec brio, comme pour cette reprise de Todd Snider, Talking Reality Television Blues, où tout comme Grand Corps Malade, il laisse sa voix de stentor au vestiaire pour nous faire un slam de ce très joli texte, et la formule marche à merveille vu qu’il remet le couvert sur un autre titre, Mother Earth. Parmi les autres reprises de cet album, citons No hole in my head de Malvina Reynolds, One more cup of coffee de Bob Dylan ou encore I won’t lie de Michaël Scott. Bref en 12 titres, l’artiste montre toute l’étendue de ses facultés vocales même si nous en étions déjà convaincus, ainsi qu’une faculté à se réinventer après une carrière tout aussi riche et dense, le tout sans perdre le souffle et dans l’amusement le plus général, les ingrédients qui font un disque réussi.

CHRISTOPHE COCU (458)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :