Un album de reprises pour Springsteen ! :

Après avoir été encensé par ses collègues cet été à l’occasion d’un album de reprises de ses plus grands succès, c’est aujourd’hui à Bruce Springsteen de s’atteler à la revisite de grands standards de la chanson, grâce à l’album « Only The Strong Survive », une oeuvre à travers laquelle le Boss s’attaque à des reprises de grands classiques de la Soul et du R and B, histoire de se rappeler des moments de confinement qui ont servi de base à la réalisation de cet album, tout en réalisant pour la première fois un projet différent de ceux auxquels il avait pu habituer son public jusqu’à présent, vu qu’il challenge sa voix très certainement en vue de ses prochains concerts qu’il donnera en compagnie de son groupe fétiche E-Street Band et un passage obligé par la Belgique, qui auparavant venait toujours se placer en deuxième, troisième voire quatrième position tandis que la primauté était surtout accordée aux arrangements et aux mélodies. Le titre de ce nouvel album est un hommage appuyé à l’artiste Jimmy Butler qui fait partie des 15 artistes qui ont pu avoir la chance de voir leur oeuvre revisitée par Bruce Springsteen en personne, parmi un répertoire essentiellement axé sur les époques sixties et seventies avec en guise d’inspiration des mentors qui ne sont pas n’importe qui, jugez plutôt Levi Stubbs, David Ruffin, Jimmy Ruffin, The Iceman Jerry Butler, Diana Ross, Dobie Gray et Scott Walker entre autres. Pour celles et ceux qui ont déjà vu le Boss en concert, ce choix de reprises n’est pas étonnant lorsque l’on sait la passion que voue Springsteen au répertoire de la Soul et sur deux morceaux de ce nouvel album, il s’offre même les services de Sam Moore qui est véritablement une légende du genre. Si vous fondiez déjà sur les titres suivants : Nightshift, The Sun Ain’t Gonna Shine Anymore, When She Was A Girl, I Wish It Would Rain entre autres, il est certain que vous allez encore les apprécier d’avantage, sublimés par la voix unique et jamais égalée de Springsteen, jamais aussi bien mise en valeur que grâce à cet album de reprises. A en croire la pochette de l’album qui porte la mention « Covers Volume 1, il est quasi évident que le Boss ne s’arrêtera pas en aussi bon chemin et qu’entre deux nouveautés de sa part, viendront se greffer des albums de cette trempe, mais on ne va pas bouder son plaisir car quand on aime on ne compte pas et on en redemande, et gageons que Springsteen à l’occasion d’une nouvelle tournée qui démarre dans trois mois, n’aura de cesse de présenter ses nouvelles versions de grands standards entre deux chansons de son répertoire déjà bien achalandé, le tout mis en valeur avec brio par les nouvelles compositions de son dernier album « Letter to You », paru en 2020 et qui pour leur part, constituaient un répertoire de chansons neuves.

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.