The Offspring, de retour aux affaires !

The Offspring, de retour aux affaires !

Après plus de 30 ans de carrière, les enfants du mouvement Punck-Rock sortent enfin ce 16 avril, un nouvel opus après un silence de plus ou moins neuf ans. Pour le titre de ce nouvel effort musical, ils ont détourné à leur sauce le standard Let the good times roll, popularisé autrefois par Ray Charles ou encore Muddy Waters pour le transformer en let the bad times roll et pour ce nouvel opus, on retrouve Bob Rock qui avait déjà collaboré aux deux albums précédents, et pour l’écriture et l’enregistrement, on retrouve les fidèles Bryan Dexter Holland au chant et le guitariste Kevin Noodles Wasserman accompagnés de leur fidèle batteur Pete Parada, tout en s’entourant d’un nouveau bassiste Todd Morse. Ce quatuor de talent s’est acharné à l’écriture de cet album au cours des dernières années, en choisissant différents endroits et notamment le studio du groupe sis à Huntington Park en Californie. En résumé, le titre du nouvel opus colle parfaitement à l’actualité cauchemardesque du moment et nous invite à tirer le meilleur parti de la situation même désolante, en laissant filer toutes ces mauvaises périodes, une réponse selon eux à l’ensemble des dirigeants qui annoncent faire de leur mieux, tout en se moquant finalement de ce qui peut bien advenir. Pour ce qui est des thèmes principaux de ce nouvel opus, on retrouve l’injustice raciale, sociale, économique, la montée des mouvements anti-démocratiques aux USA et dans le monde entier, avec bien entendu la crise sanitaire comme cerise sur le gâteau. Pour le reste, le groupe semble très en forme et revient avec une musique qui leur a ouvert les portes du succès et leur a permis d’écouler 40 millions d’albums .

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :