The Lumineers, always look on the Brightside of life ! :

Connu pour des succès tels qu’Ophélia et Ho Hey, le groupe folk rock américain The Lumineers avec déjà un total de 7 millions d’albums vendus au compteur , revient en ce début d’année avec un album très court mais avec en fil rouge, la joie de vivre grâce à une production menée tambour battant par Simone Félice et David Baron, qui n’en sont pas à leur premier coup d’éclat vu qu’ils ont déjà collaboré avec Lenny Kravitz et Shawn Mendes, excusez du peu. En guise d’apéritif, le groupe a choisi le single « Brightside », afin de défendre ce nouvel album qui porte le même nom, une chanson aux parfums romantiques imprégnés de dramaturgie, le tout accompagné de guitare désaturée avec un low tempo se profilant à l’horizon, sans oublier la vidéo de Kyle Thrash, qui réalise ici un véritable documentaire plus qu’un clip sur l’amour comme thème central, où l’on peut voir des vrais couples d’appartenances sociales différentes, ce qui a ainsi permis de ne pas faire appel à des figurants, avec une question en toile de fond qui leur a été ainsi décrite : « qu’est-ce que l’amour signifie pour vous ? », et après avoir visionné le tout, difficile de ne pas être profondément touché par les réponses qui ont été apportées, avec les yeux remplis de pétillance pour celles et ceux qui ont relevé le défi de bien vouloir y répondre, et qui démontre une fois de plus que le groupe maintient sa philosophie artistique de lutter contre l’adversité et le désespoir par le biais d’une forme de solidarité musicale, avec comme de coutume Wesley Schultz à la guitare et au chant, Jeremiah Fraites à la batterie et Neyla Pekarek au violoncelle et au chant, avec comme souvent un appel du pied lancé en direction de partenaires de longue date pour ce qui est des choeurs et des claviers.

CHRISTOPHE COCU (542)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :