Sylvie Vartan, un regard bien trempé !

Sylvie Vartan, un regard bien trempé !

Entourée de Léonard Lasry qui lui signe 5 chansons, d’Eric Chemouny qui ne reste pas non plus les bras croisés et qui lui en offre 4, de La Grande Sophie, de Clara Luciani, d’Elisa Point, de Clarika, de Michel Mallory pour ne citer que les plus grosses pointures du métier, Sylvie Vartan revient donc en ce 1er octobre aux affaires, avec un album de 14 titres intitulé « Merci pour ce regard », avec un clin d’oeil qui sait à peine déguisé au livre de Valérie Trierweiler et ce grâce à 14 chansons dont elle n’est pas peu fière du résultat tout en souhaitant que son nouveau bébé musical connaisse un succès retentissant, même si pour l’artiste le titre de l’album évoque surtout la somme des regards bienveillants qu’elle a pu obtenir de la part du public tout au long d’une carrière déjà riche de 60 années, et ce à l’occasion des tournées et des vies de route qui ont été et restent son quotidien, à tel point que le titre de cet album fait partie intégrante de l’ensemble des nouvelles compositions, afin de démontrer que ce titre est un véritable cri du coeur lancé en direction du public fidèle parmi les fidèles. Cette année est véritablement celle de Sylvie Vartan, vu que cette nouvelle sortie de nouvelles compostions et ce 12 ans après la parution de son dernier opus « Soleil Bleu », est également renforcée par la réédition d’albums cultes au format vinyle, tandis que depuis le 20 mai dernier, son public peut déjà attiser sa soif de grand retour à l’aide d’une biographie parue chez XO et que l’on doit aux frères Cazalot qye l’on peut classer dans la catégorie des biographes brillants et rigoureux. Pour en revenir aux rééditions en format vinyles, les fans de la première heure pourront retrouver « Sessions acoustiques » jamais édité en 33 tours et qui date de 1995, « La vie d’artiste », « Tes tendres années », un souvenir live à l’occasion des 50 ans de Johnny Hallyday, mais aussi « Toutes les femmes ont un secret », CD dans lequel elle revisitait ses principaux tubes datant des sixties en version acoustique. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, sont annoncés également en vinyles pour les semaines à venir les albums suivants : Nouvelle vague, Sensible, Sylvie, Irrésistible Sylvie pour ne citer que ces parutions qui trouveront une très belle place au pied du sapin des afficionados de l’artiste, qui ici avouons-le, ne leur laisse que l’embarras du choix en matière de cadeaux à offrir et/ou à se faire offrir. Concernant ce nouvel album, on peut le qualifier de puissant et de nostalgique dans une formule élégante, discrète et assumée, avec des thèmes chers à l’artiste tels que l’enfance, l’amour, l’abandon, l’exil mais cette fois avec une écriture dépourvue de modernité et d’originalité, de quoi relancer Sylvie Vartan sur la route étoilée du succès pour ce premier album publié depuis la disparition de Johnny Hallyday.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :