STEFA, un EP pour Noël ! :

STEFA, un EP pour Noël ! :

Ce jour, nous avons reçu de bonnes nouvelles en direction de STEFA, une artiste brillante que nous suivons depuis peu via notre site Confestmag, et ce grâce à elle qui nous a fait l’amitié de nous confier la promotion de son actualité et après un premier article destiné à faire les présentations, nous ne sommes pas peu fiers de vous annoncer que STEFA viendra le jour du réveillon de Noël, avec un très beau cadeau sous la hotte, vu que c’est jour là que sortira son EP « Lone Dog », un projet qui trouve sa genèse depuis 2018 et qui a réellement pris forme lors du confinement qui a permis à STEFA de laisser libre court à son talent créateur, tout en lui donnant la possibilité de ré-arranger d’anciens morceaux, pour un résultat final évoluant vers toutes les couleurs musicales que ce soit le blues, le rock et le folk, des univers musicaux qui collent parfaitement au parcours artistique qu’elle trace, en n’oubliant pas d’aller puiser dans ses racines métissées, STEFA étant le doux fruit de la passion, résultant de l’amour d’une antillaise pour un breton.

Ses sources d’inspirations qui lui ont permis de composer cet EP, trouvent essentiellement leur origine au détour d’une rencontre, d’un lieu voire d’une expérience qui n’ont pas manqué de marquer STEFA, qui du coup ressent le besoin de mettre de la musique sur tout cela, afin d’avancer dans sa propre vie. C’est ainsi que Lone Dog qui donne son titre à l’album, évoque la solitude et la difficulté d’aimer, tandis que Wait a little est un regard en direction de notre ultra-moderne société qui aime se la jouer coureur de fond pour finalement se diriger vers nulle part. Sixteen et Marylin lui ont été inspirées à leur tour, grâce aux longues marches qu’elle a pu faire dans Bruxelles, afin de supporter au mieux le confinement. Outre la vie qui l’entoure, l’artiste ne manque pas de créer en s »inspirant de ses voyages et c’est ainsi que sur ce fameux Wait a little, on retrouve un refrain créole en hommage à la Guadeloupe, qui a bercé ses étés alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Perfect Day est un titre qui a été écrit en revanche, au retour d’un fabuleux week-end en Normandie, tandis que Sick of you est totalement inspiré par les jams bluegrass qui ont lieu dans les pubs écossais au sein desquels le banjo se mélange à la guitare et toutes sortes de percussions afin de répandre un joyeux mélange qui donne le smile. A l’écoute de cet album qui tombe à pic à un moment où l’on sait que les réveillons seront un peu plus compliqués que les autres années et revêtiront parfois le goût du spleen, vous ne pourrez que vous sentir mieux et vous surprendre à taper des pieds tandis que vous aurez l’impression de vous évader, ce qui ne fera pas de mal en ces temps perturbés. Bref, on sent que STEFA aime son public et que ce EP est un concentré d’amour, d’ailleurs vous à votre tour vous pourrez lui rendre votre amour en laissant un témoignage qui se voudra le reflet de votre point de vue par rapport à l’oeuvre de STEFA, en lui écrivant votre ressenti via stefaofficiel@gmail.com, en vous précisant que vous ne trouverez pas ce bel objet musical parmi les bacs de vos magasins de disques, mais bien sur toutes les plateformes, et dès le 24 décembre en guise miracle de Noël. Ne restera plus qu’à aller encourager l’artiste qui trépigne d’impatience de remonter sur scène dès que ce sera possible, afin de lui apporter encore plus votre soutien et votre amour. Ici à Confestmag, on aime STEFA et elle nous le rend bien !.

https://fb.watch/2pG9YKSQw5/

CHRISTOPHE COCU (331)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :