STEFA, cile à chanter………. ! :

STEFA, cile à chanter………. ! :

Passionnée de musique depuis son plus jeune âge, cette artiste française est tombée dans une formation de guitare classique comme on tombe dans la potion magique de la musique. Dans son propre pays , elle a évolué sous le pseudo artistique de Fanny avant d’emprunter celui de Stéphanie quand elle a migré vers l’Angleterre afin d’y passer quelques années de sa vie. Voici deux ans c’est au sein de notre capitale, Bruxelles notre belle très vite devenue sienne que notre artiste a embarqué sa guitare avec elle pour se produire en compagnie d’un autre guitariste Hervé Caparros (Cherry on Pop) et/ou au sein du quatuor Midnight Paradox. Ses influences, Stefa les puise parmi les pointures issues de la pop britannique qui ont la particularité d’écrire leurs propres textes telles Tracy Chapman, Alanis Morissette ou encore The Doors.

Pour définir ses chansons, on peut dire aisément qu’elles sont les témoignages d’histoires ancrées à un lieu, d’une expérience voire d’un personnage qui l’ont habité pendant une certaine période avant de lui rendre les clés de sa liberté. Ses textes sont autant de photographies de ses états d’âmes prises à vif à un moment précis de son existence, nous livrant ainsi une musique qui tient chaud au corps et au coeur, rythmant des textes mélancoliques et sauvages à la fois, définissant ainsi la trame de fond de son propre vécu, à savoir l’amour avec les difficultés qu’il engendre, ses racines doux mix intéressant entre la Bretagne et les Antilles, ainsi que maints voyages à travers trois continents et un entourage riche de son caractère cosmopolite. Sur scène, elle s’accompagne d’Hervé Caparros, guitariste de Jazz et du batteur Edouard Cogne, portant un nom prédestiné que l’on peut apercevoir dans le clip Marylin, du bassiste Jivé Dé et du claviériste-arrangeur, Amine Doukali qui assure la direction d’un album qui doit voir le jour en décembre prochain et qui sera précédé d’un nouveau single en date du 27 novembre, dont nous ne vous dévoilerons rien pour le moment pour le respect de l’artiste qui a donné sa confiance aux équipes de Confestmag et mais qui nous en sommes convaincus, nous donnera son feu vert quand le moment sera venu, mais ce que nous pouvons déjà vous dire sans trahir de grands secrets c’est que ce dernier sera teinté de blues, de rock et de folk.

Stefa faisant désormais partie de nos compatriotes vu qu’elle a opté pour s’installer chez nous, alors qu’au départ elle n’y était que pour des raisons professionnelles, nous sommes toujours fiers de vous faire découvrir une artiste du plat pays surtout en ces temps difficiles pour les artistes et la culture. De la crise sanitaire, elle s’en accommode tout en montrant comme la majorité de nous tous, une grande lassitude et celle-ci l’a d’ailleurs forcé à changer ses plans alors qu’elle devait tourner son clip Marylin à l’aide de professionnels du genre. Résultat c’est à l’aide d’un gsm, qu’elle a mis des images sur son texte avec l’aide d’amis qui ont aidé notre artiste à boucler le tout en des temps records et le résultat est digne d’une battante qui ne s’en laisse pas compter par la tournure des événements. Sa carrière en devenir est déjà riche de 3 singles tous sortis cette année, la preuve qu’elle ne chôme pas à savoir No Fly Zone, Marylin et Lone Dog.

Pour contacter Stefa, n’hésitez pas à utiliser ces adresses soit tradivanenewport@hotmail.com et/ou aminedkprod5@gmail.com,
Les amateurs de réseaux sociaux peuvent aussi la retrouver sur les réseaux sociaux via Stéphanie Newport.

Gageons que tout comme nous, vous tomberez sous le charme du talent et de la musique de notre compatriote désormais et que le 27 novembre, vous vous précipiterez sur son nouveau single et qu’en décembre son premier album sera sous votre sapin.

Bon vent Stefa et merci pour ta confiance envers nos équipes !

CHRISTOPHE COCU (346)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :