St-Pier remet le double des clés ! :

Après des concerts avortés qui devaient se dérouler au sein d’Eglises avec un passage par la Belgique, Liège plus précisément, et ce bien entendu en raison de la crise sanitaire, Natasha St-Pier est de retour en cette fin d’année avec deux projets d’albums, le premier intitulé « Je n’ai que mon âme », constitue le second best-of de sa carrière et rend hommage au titre qui est parvenu à l’emmener aux portes de l’Eurovision, avant d’être découverte et reconnue par le faiseur de tubes, Pascal Obispo qui va lui composer le sublime « Tu trouveras », dont on apprendra finalement en cette fin d’année 2021, qu’il avait été au départ écrit pour France Gall par Obispo à un moment où l’épouse de Michel Berger voulait raccrocher les gants du spectacle, mais un producteur avait tout de même conseillé à Obispo de se mettre au travail vu la renommée qui est la sienne à cet instant précis, mais lors de sa rencontre avec France, le projet est finalement avorté et Pascal Obispo va s’entendre dire, « C’est du Michel, mais ce n’est pas Michel ! ». Le malheur de l’une faisant inévitablement le bonheur de l’autre, c’est avec succès et brio que Natasha St-Pier va reprendre le flambeau et donner à « Tu trouveras », tout son sens et lui donnera finalement la clé d’un succès mérité. Obispo conscient du potentiel de l’artiste va la retrouver à l’occasion du titre « Mourir demain », qui sera un véritable carton. Jusqu’aux années 2000, Natasha St-Pier va cartonner mais garde la tête sur les épaules et surtout la tête froide en se rendant compte que le succès peut être volatile et effectivement le métier étant ingrat, elle va commencer à connaître pour des raisons que l’on ignore mais de toute façon injustes ce fameux creux de la vague qui en 2015 va la faire changer d’orientation suite à son départ pour la France où elle part rejoindre son compagnon et deviendra inspirée par tout ce qui touche au Yoga. Natasha St-Pier va également se consacrer au bonheur d’être maman, mais connaître aussi les affres d’un autre métier qui dure tout le long d’une vie avec la maladie de son enfant, que Natasha va combattre en mère digne et courageuse, n’abandonnant rien et ce facteur va faire aussi qu’elle va se retirer de son premier métier, même si on encore la retrouver en qualité de coach à l’occasion de la version belge de The Voice. Après cette parenthèse, Natasha St-Pier ne va pas refermer la porte à son métier d’artiste, mais décide de ne plus chanter pour vendre du tube au kilomètre mais surtout de rechercher le sens profond à ce qu’elle va désormais interpréter. C’est très probablement dans cette démarche qu’elle décide de mettre en musique les poèmes de Sainte-Thérèse de Lisieux une religieuse française en l’espace de deux albums, quitte à être cataloguée nouvelle chanson chrétienne, car on sait bien que les étiquettes collent à la peau dans une vie d’artiste, mais Natasha croit en ce projet et elle aura définitivement raison qu’en un troisième album vient à naître, toujours dans la même sauf que cette fois, le répertoire s’élargit avec des hommages appuyés à la Vierge Marie, à Mère Téresa et avec pour la première fois des chansons inédites, et tout ce savant dosage en quête de spiritualité sera la genèse de cet album intitulé Croire. Cette compilation seconde du nom qui sort à la veille de Noël établit la juste synthèse entre ce que Natasha St-Pier représentait à ses débuts en tant qu’artiste francophone chanteuse la variété et celle des années 2000, avec des albums en quête d’un sens profond et de l’émergence du Moi. Pour fêter cette seconde compilation, Natasha St-Pier s’est faite accompagner par Anggun, Anne Sila l’artiste adorée de Florent Pagny et de Vincent Niclo. Esprit de Noël oblige, les petits chanteurs à la Croix de Bois figurent aussi sur cette compilation, et pour leur nouvel album ils ont également fait appel à Natasha St-Pier mais également à Vincent Niclo, comme quoi les grands esprits de Noël se rencontrent. Si en ces périodes de fêtes, vous êtes d’humeur à passer de bons moments en vous accompagnant de bonne musique francophone tout en vous inspirant de quête et de spiritualité, alors ces deux nouveaux projets de Natasha St-Pier sont à offrir et/ou à vous faire offrir.

CHRISTOPHE COCU (629)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :