Springsteen ressort un concert de légende ! :

A l’occasion de ses 72 ans, ne devrait-on pas dire 27, Bruce Springsteen ne se fait pas de cadeau et préfère faire plaisir à son public en lui offrant l’intégralité de ses célèbres concerts « No Nukes » qui datent déjà de 1979, et pas seulement en version audio, mais aussi à l’aide d’un film, avec un spectacle enregistré à l’époque au Madison Square Garden et qui avait été organisé pour récolter des fonds pour une association baptisée Musicians United For Sale Energy, car oui à l’époque et ce à l’heure où la Belgique doit bientôt trancher sur la poursuite ou non du nucléaire, il y avait déjà à l’époque de sérieux soucis avec la Centrale de Three Miles Island, dont le terrible incident a nécessité bon nombre de mobilisations et n’écoutant que son coeur, le Boss ne pouvait pas faire sans y être. A l’aide d’un son remixé par Bob Clearmountain, c’est l’un des précieux collaborateurs de Springsteen, en la personne de Thom Zimny, qui a été chargé sur base de la pellicule 16 mm originale, de présenter les performances scéniques de Springsteen pour l’époque , à l’aide d’un film inédit. Pour avoir travaillé avec le Boss au cours de ces 20 dernières années, Zimny déclare que ce film dont la durée avoisine les 90 minutes, est une référence qu’il faut impérativement visionner pour ne pas mourir idiot, tant qu’à l’époque le Boss était véritablement dans l’une des phases les plus créatives de sa carrière, lui qui pourtant a déjà travaillé récemment sur deux projets phares à savoir le film dédié à l’enregistrement de Letter to you, le dernier album original de Springsteen sorti à l’automne 2020, mais aussi sur le live de Western Stars, l’avant-dernier album du Boss. En 1979, Springsteen et son groupe E-Street Band sont au sommet de leur apogée scénique et délivrent à la pelle, un florilège de tubes comme Born to run, Badlands, Rosalia (come out night), The Detroit Medley pour ne citer que les cartons les plus légendaires. Avec toutes ces qualités artistiques, on comprendra aisément que l’objet soit décliné sous la forme de deux Cd’s agrémentés d’un DVD ou d’un Blu-Ray, sans oublier le vinyle de 180 grammes qui vient confirmer que cette année encore, le Père Noël ne sera pas une ordure pour les fans de Springsteen.

CHRISTOPHE COCU (570)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :