Souchon, nouvelle collection pour l’hiver ! :

Après avoir sorti en 2019, l’album « âme fifties », qui a connu un prolongement en 2020, grâce à une nouvelle version agrémentée de titres acoustiques en hommage à ses plus grands succès, ainsi que d’un inédit « Jaloux du soleil », Alain Souchon commémore en cette fin d’année ses 50 années de carrière et offre à son public une compilation intitulée « (Nouvelle) Collection, que l’on peut se procurer sous deux formats, à savoir le double CD et/ou le triple CD digipack, sans oublier l’édition vinyle dite simple. Les deux premiers Cd’s vont nous permettre de retracer l’histoire de Souchon en balayant ses plus grandes chansons en passant par « Allo, maman Bobo  » à la « Ballade de Jim », sans oublier les incontournables « Foule Sentimentale », « Le Baiser avec son hommage à la Belgique », tandis que le 3ème CD pour celles et ceux qui feront l’acquisition d’une version encore plus intégrale, renferme des titres moins connus du grand public, mais qui n’en sont pas moins excellents. Au chapitre des inédits, on s’attardera sur une nouvelle version de la chanson « Le Marin », que le public a pu découvrir pour la première fois grâce à l’album « La vie Théodore », qui nous contait l’histoire d’une personne qui n’a pas osé aller jusqu’au bout de ses rêves et en ce qui concerne la version de 2021, elle est revue et corrigée grâce à une nouvelle interprétation qu’il en donne, accompagné de ses deux fils Ours et Pierre, qui démontre une fois de plus que depuis « Le Soldat Rose », la collaboration entre les trois talents est devenue plus qu’une évidence, mais bien entendu le fidèle complice de toujours, Laurent Voulzy, n’est pas oublié non plus et à travers l’écoute de cette compilation, on se rend compte que le duo de choc et ce depuis 40 ans, s’investissent à 100/100, pour nous produire des tubes à la pelle qui valent de l’or, une amitié indéfectible qui aux dires d’Alain Souchon a pu les préserver de toutes disputes, si ce n’est lorsqu’ Alain Souchon a proposé à Laurent Voulzy, d’intégrer le terme « Géranium », à la chanson intitulée « Le pouvoir des fleurs », mais il faut en déduire au final que cela n’a pas impacté leur bonne entente légendaire vu qu’au final la chanson est tout de même sortie, en tenant compte du géranium planté par Alain Souchon sur le balcon d’Alain Voulzy. Un parfum floral qui n’a pas non plus empêché les deux hommes de se réunir pour un projet que le public attendait depuis des années, à savoir la composition d’un album à quatre mains qui a pu également les réunir sur scène. Ne doutons pas que cette (nouvelle) collection garnira le sapin de nombreux afficionados en attendant que Souchon ne sorte de sa réserve pour donner une suite à son dernier album de 2019, mais avant cela l’artiste devrait encore sillonner les routes de France et de Belgique, à l’occasion d’une tournée qui a connu comme tant d’autres, ses annulations et maints reports.

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.