Soprano, l’enfant des étoiles de légende ! :

Soprano, l’enfant des étoiles de légende ! :

Trois ans après le succès de son album « Phoenix », impossible d’avoir passé l’été 2021 sans avoir été bercé au niveau des oreilles par le dernier son du Master Soprano, « Près des étoiles », qui pour les plus musicologues d’entre-vous, revêtait un petit goût de gimmick d' »Un peu plus près des étoiles », l’un des titres phares des années eighties que l’on doit dans un premier temps au groupe Gold, avant que chanteur leader du même groupe, Emile le reprenne avec deux membres du groupe Images, tout en profitant pour fonder le groupe Emile et Images. On peut se demander comment un chanteur tel que Soprano dont la réputation n’est plus à faire tant il a étalé un nombre de tubes innombrables sur son passage, a opté pour un come-back aux années 80’s, qu’il mettra également à l’honneur le 10 septembre prochain grâce à la diffusion d’une émission sur TF1 en compagnie du Sieur Combal . Sans doute parce-que les années eighties ont toujours un succès actuel qui n’a jamais été démenti pour ne pas dire égalé, l’occasion rêvée par conséquent pour Soprano de réaliser un pont entre la jeune génération actuelle qui trouve cette culture pourvue d’un style qui lui donne sa fraîcheur, et la musique des années 2021 avec ce florilège de styles et d’artistes à cent lieues de ce qui faisait au bon temps de Sabrina ou encore de Lio. Pour faire la fête aux années 80’s, Soprano s’est entourée de valeurs sûres comme MC Solaar, qu’il retrouve pour le titre le Grand Bleu, hommage appuyé au réalisateur Luc Besson et aux compositions musicales d’Eric Serra, mais aussi de Jul, SCH et Alonzo pour le titre « Planète Mars 2021 », en hommage au paysage rap de Marseille à cent lieues de la musique des eighties, même si à travers certains samples, on retrouve des traces de tubes qui nous collent encore à l’oreille, 40 après. Les oreilles les plus attentives remarqueront dès la première écoute, que ce nouvel opus renferme des hommages appuyés aux boys-band de l’époque tels les New Kids On The Block, aux célèbres films Forrest Gump qui nous martèle que la vie est comme une boîte de chocolats, la Boum, le Roi Lion en passant par Bruce Lee. A noter que comme un anniversaire ne peut se conclure sans bonus, la version collector de ce nouvel effort musical renferma 2 inédits, dont le titre Cher Daniel qui encense bien entendu Daniel Balavoine, l’un des héros musicaux de ces années d’or.

CHRISTOPHE COCU (458)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :