Roisin Murphy, Disco Inferno ! :

Roisin Murphy, Disco Inferno ! :

Il aura fallu pas moins de neuf longues années à Roisin Murphy pour revenir en force avec un album qui sent bon la nostalgie du Disco, et nous replonger dans une époque insouciante qui contraste avec ce que nous vivons actuellement. Elle remet cette musique au goût du jour comme sa consoeur Kylie Minogue qui reviendra elle-aussi le 6 novembre prochain avec un album hommage au disco. Le nom de son nouvel opus « Roisin Machine », elle l’a voulu comme une célébration de sa ville de Sheffield où elle a vu le jour, qui a été conçue par les machines pour se transformer en machine elle-même. Dès qu’elles se sont faites silence, que les emplois ont cessé et que les usines ont fermé, la ville s’est arrêtée, déjà quand Roisin Murphy y a fait escale. Comme de coutume, l’artiste s’est affairée à la composition de toutes les chansons de son opus, à l’exception de « Something more », pour lequel elle a demandé du renfort à Amy Douglas. Si la musique de Sheffield est réputée comme peu émotive et d’un froid clinique, ce n’est pas la cas du son qui coule à travers cet album, d’une parfaite décontraction, empreint de funk et de disco-house. Il fait également la part belle aux chansons composées afin de danser dans la nuit, exercice de style qui semble si évident et pourtant qui est loin de l’être.

Sur cet album, on y retrouve 10 titres, vous me direz c’est peu pour 9 années de gestation, mais ce qui importante c’est la top qualité qui ressort du disque, avec des joyaux qui n’ont que faire d’une époque où produire un album tous les deux ans, deviendrait le schéma impérativement et tout comme Cabrel qui revient aussi cette semaine, Roisin Murphy fait partie des artistes qui nous quittent pendant de longues années, peur de lasser dès qu’ils n’ont plus rien à exprimer, mais dès qu’ils reviennent, on sent véritablement qu’ils n’ont pas fait les choses à moitié et c’est le cas ici.

CHRISTOPHE COCU (331)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire