Robbing Millions au Botanique !

Robbing Millions au Botanique !

Robbing Millions est un groupe qui tire son nom d’une private joke sur Robbie William, ex-Take That et par extension Robbie ou Robin, l’acteur ou le chanteur , on réfléchissait à des noms de groupe expliquait à l’époque de sa création, Lucien Fraipont qui est chanteur au sein de la formation, mais aussi lead guitar, et puis l’un de ses comparses cherchait au sein des vieux films noirs des années 40-50, et ils sont tombés sur « Quick Millions », en ont reparlé pour revenir sur l’idée sur Robbie William en trouvant drôle le sens de Robbing Millions pour une musique qui au départ n’est pas vendeuse, car pour les millions si c’était cela vraiment la vraie philosophie du groupe, Lucien explique bien qu’il n’y arriverait pas, autant alors prendre un abonnement chez Camille Combal, afin de tenter de remporter carrément les millions sur TF1 directement. Ne jamais y arriver et sans cesse y remettre du coeur à l’ouvrage, c’est ce qui définit mieux la destinée de leur voyage musical revendicatif et porteur des couleurs de mondes parallèles dans lesquels les genres tels qu’ils sont définis par nos connaissances n’ont pas plus de sens que l’usure de nos chaussettes rapportent du chemin parcouru, à en croire le fondateur du groupe. C’est en 2014, que Lucien Fraipont et Gaspard Ryelant décident de créer ce groupe, respectivement à la base guitariste et dessinateur de bandes dessinées. Leur premier EP intitulé Ages et Sun leur permet très rapidement de se faire un nom. Ce vendredi 2 octobre, le Botanique a fait un très beau cadeau aux fans du groupe en leur permettant de se rendre directement à l’Orangerie en raison du temps pluvieux qui est venu jouer les perturbateurs , et sans l’équipe du Botanique jamais le public n’aurait pu profiter d’un tel concert dans des conditions aussi agréables.

Joanna, notre reporter de choc pour Confestmag n’a pas hésité à se rendre sur les lieux pour vous faire part de son ressentiment par rapport à ce spectacle, tout en s’excusant d’emblée de ne pas vous donner la possibilité de vous faire profiter des photos qu’elle aurait voulu prendre afin de vous permettre une immersion complète à travers ce magnifique concert, mais elle a rencontré un problème avec l’objectif de son appareil photo, mais qu’à cela ne tienne, voici son ressenti de professionnelle par rapport à ce qu’elle a vu pour vous :

« Le retour de Robbing Millions s’est bien fait attendre. Le groupe Bruxellois est de retour sur scène avec leur musique pop -psychédélique qui en a fait bouger plus d’uns . Le duo avec Judith Kiddo a fait le ravissement du public qui avait eu la bonne idée de se déplacer.  L’ambiance était belle, la lumière colorée. C’était la première fois sur scène pour le nouveau clavieriste du groupe et ce fut un enchantement pour nos oreilles. Leur dernière salve musicale a mis une ambiance de folie dans les gradins, tout le monde s’est levé pour une danse endiablée. …, histoire de bien défouler les esprits en ces temps perturbés et qui n’invitent pas forcément à la danse ».

https://www.youtube.com/channel/UCc4Fit8B5NGNViSVngmPl_g

Concert couvert par Joanna S, texte de Joanna S et de Christophe.

CHRISTOPHE COCU (335)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :