Retour aux origines de Largo Winch !

Retour aux origines de Largo Winch !

Avec XIII, Largo Winch fait inévitablement partie des BD’s à succès grâce au suspense qu’elles savent instaurer et aux nombreux rebondissements qu’elles engendrent. Après un 22ème album « les voiles écarlates », il est grand temps pour les éditions Dupuis de mettre en place une nouvelle série en parallèle « La fortune des Winczlav », comme ce fut le cas avec la série XIII et la célèbre série annexe, The XIII Mystery qui elle vient de s’achever voici peu. Initialement prévue pour trois tomes, cette nouvelle série dont le dessin revient à Berthet à qui l’on doit notamment les séries Pin-Up et le Privé d’Hollywood, et le scénario à Van Hamme qui gère entre autre le scénario de XIII, va nous révéler comment s’est bâtie la fortune dont Largo Winch est devenue l’héritier à travers trois générations. Cette première partie nous plonge en 1848 en plein Monténégro où Vanko Winczlav travaille en qualité de jeune médecin tout en prenant le parti pour l’insurrection des paysans qui luttent contre la tyrannie du Prince-Evêque. Pour s’être mêlé de ce qui ne le regarde pas, il est vendu par un paysan aux soldats et n’a pas d’autre solution que de prendre la poudre d’escampette ce qui va lui permettre de rencontrer sur sa route Veska, une jeune bulgare qui a été réduite en esclavage au sein d’une auberge. N’ayant d’autre solution que de fuir leur destin du moment, nos deux compères embarquent pour le Nouveau Monde, et lors de leur traversées nos deux héros vont unir leur destin par le mariage. Une fois sur place, Vanko ne parvient pas à faire valoriser son diplôme de médecin et doit se résoudre à devenir infirmier, tandis que Veska accouche d’un petit Sandor qu’elle va refuser d’élever provoquant la séparation du couple. Sur son lieu de travail, Vanko va rencontre par la suite Jenny, avant d’être emprisonné pour exercice illégal de la médecine lorsque l’une de ses patientes meurt d’une fausse couche. Emprisonné , Vanko est contraint de laisser ses deux fils qui n’auront pas d’autre choix que de se débrouiller seuls, des suites du décès de leur mère…

CHRISTOPHE COCU (289)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :