Quand Jocelyne ne Badie ne pas avec l’amour ! :

Ah qu’elle est doit être contente Jocelyne de retrouver à nouveau l’amour qui est enfin à proximité des Grands-Prés, mais plus exactement au Lotto Mons Expo, en ce long week-end de Pentecôte, après de longs mois de confinements au cours desquels câlins et gestes tendres n’étaient pas vraiment au rendez-vous des amoureux qui ne s’envoyaient plus de bisous à grands renforts de bancs publics, la bouche pulpeuse et envahie par l’envie emmitouflée dans un masque qui en dépit de ses variations sur le même thème de la santé, n’avait pourtant rien d’appétissant ni de reluisant. Un comble pour le cupidon qu’est Jocelyne qui ne savait plus décocher ses flèches comme elle le souhaitait et qui était contrainte de passer son amour à la machine et de le faire bouillir pour voir si les couleurs d’origine allaient pouvoir bien revenir un jour. Ne voulant pas priver cependant la terre entière de ces sentiments certes pas nouveaux que sont l’amour et l’érotisme mais pourtant si indispensables à nos vies, Jocelyne avait quand même mis tout en oeuvre lors de l’édition 2021, pour que le public avide de contacts tout en étant aux frontières d’une 3ème dose dite booster soit de nouveau conquis, et pour ce faire elle lui avait ouvert une partie du paradis d’Eden dans lequel Adam et Eve s’étaient mêlés à 6.000 personnes pour transformer cette nouvelle édition en véritable succès une fois de plus et l’honneur était par conséquent sain et sauf, car une fois de plus, l’amour et l’érotisme avaient triomphé du mal. Tout ceci appartient fort heureusement au passé car cette année, le Salon va retrouver tout son sens de la fête avec une grande réouverture dans son ensemble, pour 10.000 m2 de plaisirs et de charmes défiant toute concurrence, avec bien entendu des tas de nouveaux artistes et la présence tant attendue de l’autrice Séverine de Possel-Deydier qui se sent désormais pousser des ailes chez nous et qui viendra nous disperser son lot de beaux mots et de phrasés charmeurs qui font mouche, le temps d’un week-end du bonheur enfin retrouvé. Avec Jocelyne, vous êtes certains de ne pas être mécontents et de retrouver des tas de manifestations qui feront le bonheur de chacun, avec cette année la ballade de Nomi Melone qui vous invite à vous promener à travers ce temple dédié à l’amour et à l’érotisme, avec l’assurance qu’avec Jocelyne qui ne Badie ne pas avec vos sentiments, vous ne serez jamais déçus, bien loin de là .

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.