Phil Collins, 40 ans de face à face ! :

Phil Collins, 40 ans de face à face ! :

Démissionnaire du groupe Genesis en 1996 et n’ayant plus sorti de nouvelles compositions originales depuis 2002 et l’album « Testify », Phil Collins revient sous le feu de l’actualité dès le 12 février, en choisissant de fêter dignement le 40ème anniversaire de son premier album solo « Face Value », qui a l’époque sera publié alors que Genesis connaît un véritable succès international, ce qui n’empêchera pas Phil Collins de rêver d’échappées en solo, et ce Face Value n’est que le début d’une longue escapade en solo avec dans la foulée, maints albums qui ont connu plus qu’un succès d’estime, même en mode solitaire. Afin de fêter dignement l’événement, un album en édition limitée 40th anniversary en vinyle LP Picture Disc est annoncé. Dès sortie il y a 40 ans, l’album va vite se retouver au sommet des charts britanniques, européens et américains grâce au carton des singles « In the air tonight », I missed you ou encore la reprise des Beatles, Tomorrow never knows. Publié 11 jours après le trentième anniversaire de l’artiste, le succès de In the Air Tonight, est la résultante d’une tonalité sombre et d’une voix au zénith, mettant en scène le résultat de l’échec de son mariage de l’époque avec sa première épouse Andréa Bertolli. En novembre 2015, cet album mythique avait déjà connu une réédition en double CD, accompagnant également celle d’un autre CD de légende, Both Sides, avec de nouvelles photos pour agrémenter la pochette, pour montrer le passage du temps avec 12 chansons bonus, des versions live et des démos ainsi que des trésors de Genesis tels que Misunderstanding, Behind the lines. Aux Etats-Unis, I missed again est choisi en guise de premier extrait et sera suivi par le fameux In the air tonight, avec un très bon classement pour ces deux titres qui vont atteindre la 19ème place du Billboard Hot 100 et deviendront très vite des titres phares du chanteur, même si I missed again aura un succès plus mitigé au niveau européen. La reprise de Tomorrow Never Knows des Beatles comprend des instruments et des voix jouant à l’envers tandis que Phil Collins a fourni des voix de fond à plusieurs niveaux et une batterie clairsemée. Après la fin de la chanson, on peut entendre l’artiste chanter tranquillement over the rainbow en guise de clin d’oeil et d’hommage à John Lennon récemment abattu par un fanatique déséquilibré. Cette chanson finale n’est pas répertoriée sur la plupart des copies de l’album, la version originale de la cassette américaine étant une exception, et serait la seule fois où Phil Collins utilise une pièce cachée sur l’un de ses albums en mode solo. En 2020, les fans de l’artiste furent aux anges lorsqu’ils apprirent que Genesis allait se reformer le temps d’une tournée baptisée « The Last Domino ? », mais la pandémie qui fait de la culture un domaine non-essentiel, aura raison également de ce beau projet qui poussera le groupe à tout postposer au printemps prochain si tout va bien, avec deux nouvelles dates prévues à Birmingham et à Londres en avril 2021. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, il se chuchote également en coulisses que Phil Collins travaillerait actuellement sur un prochain album studio en mode solo, qui est annoncé comme l’album du retour aux sources et qui pourrait également s’accompagner d’une tournée perso.

CHRISTOPHE COCU (331)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :