Nouvelle ère pour Machiavel ! :

Lorsque l’on a appris le décès du chanteur leader de Machiavel, Mario Guccio, on a bien entendu été très peiné mais après le chagrin digéré, on était en droit de se demander si le groupe avait encore un avenir musical après le départ de l’une de ses figures charismatiques. Au printemps 2022, nos doutes commencèrent peu à peu à s’estomper avec la parution d’un nouveau single du groupe intitulé « Magical Mess », avec en toile de fond la voix de Kevin Cools qui a été désigné comme digne successeur de Mario Guccio, une lourde reconversion lorsque l’on connaît l’aura dont bénéficiait Mario Guccio. Pour l’aider dans cette nouvelle vie d’artiste, Kevin Cools a pu compter sur la présence de Marc Isaye, de Roland de Greef, d’Hervé Borbé et de Christophe Pons, qui de leur côté sont restés fidèles au groupe et on peut dire que le résultat fut concluant car il a séduit les fans mais aussi les programmateurs radios qui ont porté en masse cette nouvelle aventure musicale. Tout naturellement, le groupe s’est remis au travail afin de sortir un second single « Soulrise », qui une fois de plus a bien mis en valeur la voix chaude du nouveau chanteur, Kevin Cools, un véritable plébiscite qui a permis au groupe cette fois de sortir un nouvel opus « Phoenix », large de 11 tires, avec un titre qui semble évident et veut bien dire ce qu’il signifie à savoir renaître de ses cendres, lorsque l’on a vécu pareille tragédie et surtout amorcer son retour 46 ans après un premier disque. Montois d’origine, Kevin Cools qui fut chanteur du groupe Feel, n’était pas un inconnu pour feu Mario Guccio et il lui avait déjà laissé bonne impression de son vivant, et de ce fait il fut vite considéré comme le fils spirituel de Maria Guccio, pas étonnant qu’après pareil compliment, l’héritage fut lourd à porter mais très vite Kevin Cools n’a pas manqué d’être adopté par le reste du groupe tant il incarnait si bien l’esprit Machiavel. Après plusieurs mois de travail acharné, Machiavel est parvenu à familiariser son public de toujours avec cette nouvelle voix et ce visage neuf et vu la qualité du premier single présenté, il ne fut pas trop difficile d’atteindre cet objectif. L’aboutissement de ce nouvel album Phoenix n’est autre que la résultante de l’arrivée de Kevin Cools dans le groupe et bien entendu de l’amitié solide comme le Rock qui lie les autres membres du groupe, et de l’envie incontournable de reprendre le chemin des studios ensemble afin de renouer avec les sensations du bon vieux temps, tout en pensant bien entendu à la scène. De cette réunification sacrée, découle un album varié et classieux avec 11 titres véritablement neufs qui oscillent entre ambiances acoustiques, électriques, avec aussi un bon soupçon de mélodies fortes aux arrangements subtils. Bref, Mario Guccio peut désormais reposer en paix car la relève est assurée avec cette formation 2022, qui reste l’une des belle surprises de cette fin d’été, musicalement parlant.

CHRISTOPHE COCU (670)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.