Mc Solaar se relance dans le Western !

Mc Solaar se relance dans le Western !

Après des désaccords artistiques et une impossibilité à retrouver les premières oeuvres de MC Solaar dans les bacs, après pourtant, un retour musical plus que réussi de l’artiste revenant ainsi de longues années de break pendant lesquelles il manquait et consolait juste son public par ses passages aux Enfoirés, et à un moment donné on croyait vraiment qu’il était retiré des affaires, mais en cette fin septembre c’est au tour de son second album « Prose Combat », de se voir offrir une ressortie, l’occasion de redécouvrir le nouveau Western, premier single locomotive de cet opus, qui a contribué à son carton grâce notamment au simple du titre de Gainsbourg, « Bonnie and Clyde », que l’on retrouve comme gimmick tout au long du morceau, faisant de cet opus l’un des plus aboutis du célèbre rappeur qui a collaboré avec le regretté Zdar, et cela se ressent au point d’en faire le triomphateur des Victoires de la musique qui auront lieu un an après la sortie du CD, avec deux trophées en qualité de meilleur interprète et de meilleur clip et qui va venir confirmer que l’artiste est en train de devenir l’un des plus grands talents confirmés du genre, après la sortie d’un premier album « Qui sème le vent, récolte le tempo », qui vient d’être réédité cet été dans les bacs à son tour, ce qui démontre que ces albums étaient plus que légitimes pour voir leurs supports physiques ressortir afin de les faire redécouvrir voire découvrir, car il n’y a rien de plus frustrant quand on est amateur de supports physiques voire collectionneur, de constater que l’on n’est pas en mesure de compléter sa collection pour des raisons de disputes de clochers, surtout que la sortie de cet opus remonte déjà à 1993. Après ces deux ressorties, on attend désormais celle de Paradisiaque vu que désormais la hache de guerre semble enterrée et que le contrat prévoyait que ressortent au moins les trois premières oeuvres musicales du rappeur . Outre un voyage au sein du Nouveau Western, on retrouve dans Prose Combat d’autres titres accrocheurs qui ont bien mérité leur succès à l’époque comme Obsolète, A la Claire Fontaine, La concubine de l’hémoglobine, A dix de mes disciples qui prouvent qu’il y avait déjà dans les années 90, une excellente culture rap bien avant Soprano.

CHRISTOPHE COCU (425)

Auteur ConFestMag
Président du fan club officiel de Mylène Farmer Belgique

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :