Maxime Manot’, un nouvel air de douceur

Maxime Manot’, un nouvel air de douceur

Je vous présente ici, Maxime Manot’ un artiste qui me tient particulièrement à coeur. Je suis son parcours depuis plus de quatre ans déjà. Une découverte hasardeuse, en scrollant mon mur Facebook. Une vidéo avait retenu mon attention, et j’ai mis le son! C’était un medley de Disney a capella en duo, de Maxime, accompagné par Benji Bam. Immédiatement sous le charme, je me suis abonnée dans la foulée à sa chaîne YouTube, à sa page facebook, ainsi qu’à celle de Benji ! Curieuse, je ne voulais rien rater de leur actualité. Maxime était alors déjà suivi par des millions d’internautes. Son succès était évident. Sur sa chaîne, on y trouvait des covers, toutes aussi rafraîchissantes et réussies les unes que les autres. Je me disais « mais quel interprète ! » Comme le sentiment d’être prise par la main, et d’être emmenée dans son univers, redécouvrir des musiques avec une saveur nouvelle. Quelques mois plus tard, il sorti son premier titre « Courir après des rêves » C’était la confirmation d’un coup de coeur. Une musique qui m’avait accompagné tout l’été et m’accompagne encore. « Courir après des rêves » s’impose auprès d’autres artistes de la pop & de la variété Française. Rapidement playlisté sur NRJ, le titre reçoit un accueil prometteur et fait un carton sur le web. Le premier clip cumule plus de 450 000 vues. D’autres compositions se sont rapidement ajoutées (Slow, Punta Del Este, ou encore « Parlez à mes fesses » un titre « feel good » que vous avez peut être déjà vu passer sur vos écrans, en salle de sport ou entendu à la radio…) Maxime étoffa ainsi son répertoire et confirma son indéniable talent ainsi que sa place dans le milieu.  

En 2018, en plus de ses dates personnelles, il assure les premières parties de la tournée célébrant les 50 ans de carrière de Julien Clerc, et fait également quelques ouvertures de concerts comme UB40 à l’Olympia, ou encore Jehro, Hoshi… En 2019, il sillonne les festivals de France, (seul ou partageant l’affiche, avec Marc Lavoine, Zazie, Kendji Girac, Claudio Capéo.) en semant des milliers de sourires et en récoltant ce qu’il sème: des visages joyeux et des coeurs conquis. Il sort alors « Mélodie du Bonheur, avec un clip dépaysant et tendre, tourné en Guyane. Mélodie du bonheur est reprise en feat, au printemps 2020, lors du confinement, avec l’Artiste Brésilienne Tié. 

Maxime c’est une voix douce et claire, semblant exister pour insuffler la joie et la sérénité, amener un regard positif, tendre et sans nuage sur notre quotidien. 

Originaire de l’Essone, en France, il y a été diplômé en musicologie. Chanteur, bassiste et compositeur interprète, c’est en partageant donc, sa musique sur internet, qu’il a débuté son parcours.

De la chanson Française aux mélodies pops teintées de bonne humeur, d’insouciance, de poésie & de douceur, le tout saupoudré d’exotisme, il produit des mélodies bienveillantes et nostalgiques pour tout public.  Marié à la superbe artiste créole Guyanaise Saïna Manotte, ils vivent ensemble une histoire d’amour enveloppée de musique et de création. Bien que leurs univers soient différents, ils s’inspirent mutuellement. C’est ainsi qu’à l’écoute de Maxime Manot’, le lait de coco, le sable fin, et la jungle amazonienne ne sont jamais très loins.

Au look atypique, coloré et soigné, ses dreads dansent sur scène et un parfum des îles se dégage du personnage, toujours accompagné par l’excellent guitariste et choriste Benji Bam (Benjamin Taillefer). Un duo tout sourire, qui saura vous mettre du baume au coeur et vous amener ailleurs, loins des tracas, entre relativité et laisser faire. Prenez donc le temps de vivre, d’aimer, de voir les choses du bon côté, en venant découvrir Maxime Manot’

Mélanie Lhote (3)

Photographe et Auteur

Share

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :